Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La Fédération des voyagistes sévillans appelle à promouvoir la destination Maroc

Le Royaume officiellement invité au WTTC




“Le Maroc est une destination attractive que nous devrions promouvoir davantage auprès des touristes andalous”, a souligné Juan José Lastra, président de la Fédération des agences de voyages de Séville (AEVISE). 
De retour d'une visite effectuée au Maroc par une délégation sévillane composée de responsables de la mairie de la ville andalouse et des représentants des professionnels du voyage, M. Lastra s’est arrêté, dans une déclaration à la MAP, sur les multiples opportunités de coopération dans le secteur touristique entre le Maroc et cette région andalouse. 
A l'invitation de l'Office national marocain du tourisme (ONMT), une mission composée de 19 professionnels du secteur ainsi que des responsables municipaux en charge de ce secteur ont effectué une visite au Maroc, du 18 au 20 février. “Durant notre séjour où nous nous sommes rendus à Marrakech, Rabat et Fès, les trois destinations disposant d’une connexion directe avec la capitale andalouse, nous avons tenu des réunions avec nos confrères marocains et échangé sur les opportunités et les expériences que nous sommes en mesure de développer conjointement”, a ajouté M. Lastra. 
De son côté, Mme Isabel Lara, coordinatrice en charge du tourisme à la mairie de Séville a tenu à faire part de son émerveillement par la découverte des villes impériales et le potentiel de coopération entre les deux régions. 
“Nous avons abordé avec les représentants du secteur touristique marocain les innombrables opportunités de collaboration au niveau du secteur. Je cite à titre d'exemple la possibilité de mettre en place des offres conjointes au profit des marchés asiatique et américain. Nous nous sommes rendu compte que le Maroc est devenu une destination préférée des Chinois. De la sorte, nous avons étudié la possibilité de mettre en place des formules conjointes afin que ces visiteurs fassent escale chez nous à Séville, dans le cadre d'un partenariat avec le Maroc, sous une formule que l’on peut appeler un voyage, deux continents”, a expliqué Mme Lara. 
La responsable à la mairie de Séville a ajouté que les professionnels des deux bords ont eu l'occasion d'aborder, durant les rencontres BtoB organisées durant ce déplacement, les moyens à même d'impulser l'arrivée des touristes dans les deux directions.
"Le Maroc dispose désormais de nombreuses liaisons directes avec les Etats-Unis. Un marché qui nous intéresse fortement. De notre côté, nous pouvons promouvoir le Royaume auprès de la clientèle latino-américaine, qui utilise l'Espagne comme porte d'entrée en Europe", détaille Mme Lara. 
“Nous avons officiellement invité le Maroc à participer au congrès mondial du tourisme et du voyage (WTTC) qu'abritera Séville du 2 au 4 avril. Nous nous sommes donné rendez-vous au Salon du tourisme de Berlin pour ficeler cette participation que nous voulons à la hauteur d’une destination comme le Maroc”, a-t-elle soutenu. 
“Chacune des trois villes que nous avons visitées, nous avons été séduit par le cachet spécial. Regardez par exemple la capitale marocaine. A première vue, l’on retient ses allures de métropole moderne, toutefois cette ville cache un trésor historique et des perles touristiques dans les recoins les plus inédits. C'est une proposition intéressante que nous devrions rehausser auprès de nos clients", relève M. Lastra. 
Pour ce représentant des professionnels du voyage sévillan, la destination Maroc est fort appréciée par les Andalous en général et les Sévillans en particulier, au vu des innombrables liaisons aériennes directes reliant la capitale andalouse aux villes marocaines. 
Selon M. Lastra, ces connexions aériennes directes entre le Maroc et Séville ont contribué à créer une dynamique touristique entre les deux pays. 

Libé
Lundi 25 Février 2019

Lu 1241 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.