Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La CGEM et l'Union des consuls honoraires au Maroc renforcent leur coopération




La CGEM et l'Union des consuls honoraires au Maroc renforcent leur coopération
Une convention de coopération a été signée, récemment à Casablanca, entre la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et l'Union des consuls honoraires au Maroc (UCHM).
Paraphée par le président de la CGEM, Salaheddine Mezouar, et le président de l'UCHM, Majid Boutaleb, la convention a pour objet le partage d’informations sur les questions d'ordre économique, commercial et financier pouvant être de l’intérêt des membres des deux organisations.
L’accord a pour objet également d’échanger les expériences, de délibérer sur les questions d’intérêt commun des deux organismes et de représenter ceux-ci auprès des institutions pertinentes ou encore lors des sommets bilatéraux, en se reposant sur les principes de coopération et de coordination, et ce dans le respect total de l’autonomie de chaque partie ainsi que des dispositions légales des pays en question, rapporte la MAP.
En vertu de cet accord, la CGEM et l’UCHM œuvrent aussi à mettre en place des projets communs pouvant contribuer au partage des expériences et à la formation des membres des deux organisations, notamment en matière d’entrepreneuriat, de marketing et de communication, de lobbying, de nouvelles technologies, de création d’emplois et de formation des salariés. De même, les deux parties s’engagent à mettre en place des moyens appropriés permettant l’échange d’informations et d’expériences, notamment l'échange de notes et argumentaires et des visites entre responsables des deux organisations.
Dans une déclaration à la MAP, M. Mezouar a souligné que cette convention vient consolider les liens entre les consuls honoraires au Maroc et la CGEM en ce qui concerne le partenariat économique, les relations commerciales et la diplomatie avec les différents partenaires du Royaume.
Il a, de même, fait observer que le nombre des consuls honoraires présents au Maroc est important, mettant en avant leur rôle important dans la consolidation des relations, l’accompagnement des entreprises, ainsi que la création des espaces d’échange en matière d’entrepreneuriat ou encore d’investissement en vue de tisser des relations communes fortes.
Cette convention s’inscrit dans le cadre du renforcement des liens économiques et d'amitié entre le Royaume du Maroc et les différentes instances consulaires au Maroc et se veut une occasion pour consolider notamment la compréhension mutuelle des enjeux qui sont communs, d’accroître les échanges commerciaux et les flux d’investissements.

Jeudi 4 Juillet 2019

Lu 794 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.