Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La CFCIM soutient trois startups innovantes




La CFCIM soutient trois startups parmi les gagnants du Hackathon Morocco Social Tech. Cette opération, qui s’inscrit dans le cadre de sa démarche RSE (la CFCIM est le premier organisme à avoir obtenu son évaluation RSE selon la norme internationale ISO 26000 au Maroc), ouvre la voie pour le lancement prochain d’un programme, de la CFCIM, dédié aux startups.
Fidèle à sa mission première, l’accompagnement des entreprises, la CFCIM apporte son soutien et son expertise à trois startups marocaines : COOP360, CuiMer et Doumeign. Ces jeunes pousses se sont distinguées lors de la dernière édition du Hackathon Morocco Social Tech, organisée par le Groupe Le Matin, le 7 juillet 2017 à Casablanca.
COOP360 est une plateforme de vente en ligne (à l’échelle nationale et internationale) dédiée aux produits des coopératives rurales. La startup propose également aux coopératives un accompagnement en vue d’améliorer la commercialisation de leurs produits (qualité, certification, labellisation, packaging, marketing, gestion, etc.). CuiMer conçoit et fabrique des articles de maroquinerie (sacs, chaussures, accessoires, etc.) à base de peaux de poisson. Enfin, Doumeign revisite l’artisanat de la vannerie en mettant au goût du jour des objets qui restent, toutefois, fabriqués de manière traditionnelle. Cette coopérative, située dans la région de Beni Mellal, vend ses produits de vannerie sur Internet.
La CFCIM a ainsi décidé d’offrir son appui à ces trois startups dans la continuité de sa politique RSE, dont l’un des principaux engagements est le soutien à la création d’entreprise et aux jeunes entrepreneurs. Les trois entreprises bénéficieront, notamment, d’une année d’adhésion gratuite, d’un accompagnement à la création juridique et au dépôt de marque, ainsi que d’une visibilité sur les différents canaux de communication de la CFCIM (stands, newsletter, etc.).
Cette opération est le préambule d’un programme plus vaste dédié aux startups, qui sera lancé à partir de septembre 2017.

Libé
Samedi 29 Juillet 2017

Lu 568 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.