Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’expédition qui gonfle le moral des enfants

Facundo Mattos et sa campagne sont les instigateurs du projet ‘’Smile Expedition’’




L’expédition qui gonfle le moral des enfants
Les orphelinats et écoles de la ville d’Errachidia, ainsi que ceux de plusieurs communautés rurales du Moyen et Haut Atlas ont récemment reçu la visite de personnages particuliers et hauts en couleur.
La trentaine passée, Facundo Mattos et sa campagne, instigateurs du projet ‘’Smile Expedition’’, à savoir un tour du monde au départ de leur Argentine natale, ont posé pieds sur les terres marocaines, afin de mener à bien la troisième étape de leur expédition, qui devrait les emmener jusqu’en Thaïlande puis en Australie, avant de boucler la boucle en passant par le Chili. Un voyage qui a débuté à Buenos Aires, avant de faire escale à Los angles, puis en Antarctique et en Europe, notamment la Russie, longeant les rails du Siberian Express, et enfin la Norvège.
L’étape marocaine représente, quant à elle, le début d’un long voyage africain qui s’achèvera sur les rives du Nil, en Egypte, après avoir bordé la côte ouest jusqu’en Afrique du Sud.
Avec l’appui bienveillant des autorités locales, et animé par la volonté d’éduquer les futures générations aux valeurs telles que l’honnêteté et le respect d’autrui, éléments cruciaux pour faire face aux défis auxquels seront confrontés ses enfants une fois grands, le couple sud-américain use de ruses pour attirer leur attention, en leur proposant gratuitement d’amusantes activités. Car à l’arrière de leur 4x4 ultra perfectionné, qui fait aussi office de couchette, doté d’une double traction et d’un radiateur renforcé en prévision d’endroits inaccessibles, les deux acolytes y trimbalent tout un château gonflable de 6 mètres sur 4 et une table de ping-pong.
A la vue des vidéos filmées et partagées par Facundo sur les réseaux sociaux, consultables sur l’adresse (www.expedicionsonrisa.com), cette expédition porte bien son nom. En effet, sous forme d’un film court, dévoilant les meilleurs moments de cette rencontre, le sourire qu’arborent les jeunes filles et garçons, décrivent une ambiance bonne enfant qui fait franchement chaud au cœur en cette période hivernale marquée par un froid mordant dans ces régions perchées en altitude.
Dans le monde capitaliste d’aujourd’hui, accablé par la vanité et la recherche du profit à tout prix, une telle initiative est surprenante. Elle nous rappelle que la bonté humaine n’est pas une chimère, et qu’il y a quelque part, dans l’un des quatre coins du monde, des personnes qui font passer les intérêts d’autrui avant les leurs. Facundo et sa campagne en sont l’exemple vivant.

Chaabi Chady
Mercredi 3 Janvier 2018

Lu 412 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés