Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’enseignement supérieur appelé à devenir un espace d’éducation au dialogue constructif et à la réflexion critique


Conférence internationale initiée par l’Organisation démocratique de l’enseignement sous le thème "L’enseignement supérieur : défis et enjeux"



L’enseignement supérieur est appelé à devenir un espace d’éducation au dialogue constructif, à la création et à la réflexion critique, ont souligné vendredi, à Marrakech, les participants à une conférence internationale à caractère africain, maghrébin et arabe.
Les intervenants à cette conférence initiée par l’Organisation démocratique de l’enseignement sous le thème "L’enseignement supérieur : défis et enjeux", ont relevé que ce secteur est appelé à devenir une pépinière et un espace d’éducation aux valeurs et à la citoyenneté, ainsi qu’un espace de coopération entre les universités internationales et un lieu par excellence de la recherche et de l’expertise relatives au développement socio-économique basé sur la paix, les droits de l’Homme, la démocratie, l’équité et la vie décente.
Dans ce cadre, les participants ont souligné que l’enseignement d’aujourd’hui constitue l’un des facteurs clés de la sécurité nationale qui définit le progrès des nations et leurs places dans le concert des nations, indiquant qu’il ne peut y avoir de développement et de progrès sans que la question de l’enseignement ne soit inscrite au cœur du projet de modernité et de démocratie.
Par ailleurs, les participants à cette rencontre organisée peu avant le 2ème Congrès national de l’Organisation démocratique de l’enseignement, ont exprimé leur regret de la régression enregistrée au niveau de l’enseignement dans les établissements publics, soulignant que le système éducatif au Royaume fait face à plusieurs défis et enjeux, sachant que l’enseignement constitue la locomotive de la réalisation du développement escompté.
Dans ce sens, ils ont relevé qu’il est nécessaire de traiter la question de l’enseignement avec "intelligence positive" afin de promouvoir la qualité de cet enseignement et consacrer le principe de l’égalité des chances, notant que des défis, contraintes, entraves et objectifs communs dans ce secteur réunissent les pays africains, arabes et méditerranéens, ce qui impose d’ouvrir un débat commun, échanger les réflexions et présenter un nouveau discours universel.  
Les participants ont tenu à rappeler la Déclaration émanant du Forum mondial sur l’éducation tenu le mois de mai 2015 en Corée du Sud et qui encourage les pays à instaurer un enseignement global et équitable, et à garantir le droit à l’enseignement pour tous. Les participants à cette rencontre qui a connu la participation de plusieurs syndicats de l’enseignement de l’Algérie, la Tunisie, la Jordanie et la Palestine, ont débattu de thématiques se rapportant à "L’enseignement et la régionalisation", "Le projet numérique dans l’école marocaine : réalité et défis", "Lecture critique de la vision stratégique 2015-2030","L’enseignement dans les pays arabes et expériences comparées", "L’école maghrébine et la construction du projet", "Le rôle de l’école dans l’éducation aux valeurs de citoyenneté et de modernité" et "L’école publique dans l’Afrique subsaharienne". 

Libé
Lundi 24 Avril 2017

Lu 594 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés