Libération

Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’ appel du Bureau politique à faire face aux manœuvres des pantins et de leurs commanditaires

L'USFP impute au voisin de l'Est l'entière responsabilité de la persistance du Polisario à violer les résolutions onusiennes





Le Bureau politique de l’USFP a tenu vendredi dernier une réunion exceptionnelle consacrée à l’examen des derniers développements qu’a connus le passage d'El Guerguarat au Sahara marocain.

Après avoir pris acte de l’exposé présenté parle Premier secrétaire, Driss Lachguar, suite à la réunion d’urgence qui avait eu lieu entre le chef du gouvernement et les dirigeants des partis politiques nationaux, les membres du Bureau politique ont enregistré avec grande fierté la décision de S.M le Roi appelant à la tenue de cette rencontre, conformément à une tradition ancrée et profonde visant à intégrer les composantes de la Oumma dans toutes les questions qui concernent la cause nationale.

Tout en estimant hautement ce qui a été rapporté des interventions des représentants de la nation et de ses forces vives, le Bureau politique apprécie la vision intelligente et la connaissance approfondie de toutes les données concernant la cause nationale, notamment les faits et les événements auxquels notre pays s’est trouvé confronté sur les plans régional, continental et international, et ce depuis le déclenchement des violations commises par les bandits des grands chemins et leur parrain officiel.

A cet effet, le Bureau politique : 

-Salue hautement la décision de Sa Majesté, Chef suprême et Chef d'état major général des FAR, et la détermination Royale traduite par la réaction aux provocations, à travers l’élaboration d’une intervention pacifique pour libérer la région d'El Guerguarat des groupuscules qui usent du chantage et de la provocation ; de même qu’il appelle à davantage de rigueur pour ce qui est de la préservation de l'accord de cessez-le-feu signé en 1991 et respecté par notre pays.

-Loue avec fierté la gestion sur le terrain de la décision de sécuriser le passage d'El Guerguarat en s’appuyant sur la légitimité internationale et les résolutions du Conseil de sécurité émises depuis 2016 et notamment les résolutions 2414 d'avril 2018 et 2440 d'octobre de la même année, ainsi que la dernière résolution 2548 qui a appelé clairement à mettre un terme à la violation du cessez-le-feu.

-Estime que la cause nationale est entrée dans un tournant décisif après les revers essuyés par les thèses qui appellent à la sécession et à la soi-disant autodétermination, ainsi que l’adoption parla communauté internationale de l’approche marocaine juste soutenant une solution pacifique, pratique et concertée. Ce qui nécessite la consolidation d’une nouvelle approche concernant l’option à suivre pour ce qui est de la cause nationale aussi bien sur le terrain qu’au niveau international.

-Rappelle qu'ElGuerguarat et d’autres zones tampons instaurées suite à l’Accord militaire N 1 sur le cessez-le-feu, sont des territoires marocains cédés par notre pays afin de faciliter lamission de l’ONU, d’instaurer la paix. A cet effet, il est inacceptable de transformer ces zones en «Etat fantoche», à travers des structures humaines, civiles ou militaires, constituant un foyer de tension et de déstabilisation de la région.
L'USFP salue les Forces Armées Royales et leur Chef suprême pour leur engagement fort et ferme à protéger notre territoire national.

-Enregistre que la manœuvre dont la cadence s’est accélérée depuis le 21 octobre 2020, menée par le front des séparatistes en mobilisant des voyous, a des objectifs bien connus par l’opinion publique nationale au fait des viles intentions visant à empêcher le Maroc de consolider ses acquis en matière diplomatique, sécuritaire, des droits de l’Homme, du développement, ainsi qu’à entraver son extension africaine après son retour réussi au sein de sa famille institutionnelle africaine et après avoir serré l’étau autour de la thèse des séparatistes et de ceux qui les soutiennent.

-Impute l’entière responsabilité au voisin de l’Est quant à la persistance du Polisario à violer les résolutions onusiennes, à semer la terreur chez les civils et à entraver la circulation, et ce en lui fournissant un soutien financier et diplomatique et à travers le lancement de campagnes hostiles à notre pays. L’USFP estime que toute persistance à vouloir déclencher des affrontements donne le droit à notre pays d’intervenir, tout en faisant incomber à l’Algérie sa responsabilité onusienne et devant les peuples de la région. Au niveau de la mobilisation militante des Ittihadies et des Ittihadis, le BP invoque:

- L'histoire nationale honorable de l’USFP dans la continuité du mouvement de libération, dans la plupart des étapes.

- La lutte pour la liberté, la souveraineté et l'achèvement de l'intégrité territoriale.

- Le lien solide et fort de l’identité ittihadie, humaine et progressiste, avec le patriotisme sincère et son réservoir moral et symbolique, qui en fait l'avant-garde de la défense de la cause nationale. - La mobilisation sur le front international, à travers des forums politiques internationaux, et via une campagne de communication pour expliquer la position marocaine et la défendre dans tous les forums internationaux civils, politiques et des droits de l'Homme.

- La mobilisation permanente pour défendre la fortification du front intérieur et appeler les Ittihadies et les Ittihadis à tous les niveaux de responsabilité à s'engager consciemment et avec enthousiasme pour affronter les plans sceptiques avec lesquels manœuvrent les adversaires, et qui tentent de retourner l'opinion publique internationale contre la démarche juridique marocaine soutenue parla légitimité internationale.

-Il appelle à d'avantage de vigilance et de fermeté, comme cela a été clairement indiqué dans le dernier discours Royal à l'occasion de l'anniversaire de la Marche Verte, afin de fortifier les acquis du Maroc et de contrecarrer les plans initiés par ses adversaires, y compris celui qui alimente le séparatisme au sein de notre territoire national et cherche à aiguiser la discorde, chose que l’on ne doit pas tolérer en cette phase critique.

En conclusion, le Bureau politique de l'Union socialiste des forces populaires salue les Forces Armées Royales et leur commandant suprême pour leur engagement fort et ferme et à protéger notre territoire national et nos engagements vis-à-vis de la communauté internationale.

Libé
Dimanche 15 Novembre 2020

Lu 435 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 13 Janvier 2021 - 16:00 L'USFP se renforce à travers les régions

Vendredi 8 Janvier 2021 - 17:35 Victoire ittihadie