Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’activité portuaire s’est inscrite en hausse au premier trimestre

Les ports gérés par l’ANP ont enregistré un volume global des échanges de 23,4 millions de tonnes




L’activité portuaire s’est inscrite en hausse au premier trimestre
L’activité portuaire s’est inscrite en hausse au premier trimestre 2020, selon les chiffres publiés récemment par l’Agence nationale des ports (ANP).
Les ports marocains gérés par l’ANP ont enregistré un volume global des échanges de 23,4 millions de tonnes au cours des trois premiers mois de l’année en cours. Ce qui représente un accroissement des volumes de 7,3%, a souligné l’autorité de régulation du système portuaire marocain.
Grâce à un ensemble de dispositifs et de mesures mis en place sur la base des consignes sanitaires, que nous évoquions dans un précédent article, l’activité portuaire n’a pas été affectée par la pandémie du nouveau coronavirus. Ce qui a permis d’assurer la continuité de cette activité et donc de maintenir son trend haussier.
L’ANP en veut pour preuve que l’activité portuaire s’est chiffrée à 8,4 millions de tonnes au titre du seul mois de mars, traduisant ainsi une progression de 2,5% par rapport au même mois de l’année écoulée.
Dans un communiqué, l’autorité de régulation a estimé que « ceci renseigne sur la vigilance et les mesures prises par la famille portuaire en vue d’assurer la continuité des services garant de l’approvisionnement normal du pays notamment en produits stratégiques ».
Si l’on en croit l’ANP, la progression des volumes des échanges ayant transité par les ports au titre du premier trimestre 2020 s’explique par la bonne orientation aussi bien des importations (+7,4%) qui se sont chiffrées à 15,3 millions de tonnes, que des exportations (+7,2%), avec un volume de 8,1 millions de tonnes.
Ainsi, selon les données statistiques exposées par l’agence, « les ports nationaux ont assuré le traitement à l’import de 2,2 millions de tonnes de céréales, marquant une forte hausse de 23,1%; 2,8 millions de tonnes de charbon en progression de 12,5% et 2,3 millions de tonnes d’hydrocarbures ».
Concernant les importations des céréales, il est à noter qu’elles ont atteint 868.000 tonnes au cours du seul mois de mars dernier, ce qui correspond à une progression de 40% par rapport au même mois de l’année précédente.
Quant aux importations de charbon et des hydrocarbures, elles se sont chiffrées respectivement à 1,1 million de tonnes, en hausse de 9%, et à 947.000 tonnes en légère baisse de 4%.
De même source, l’ANP a noté que les exportations ont été « boostées par le dynamisme de l’activité phosphatière marquée notamment par un fort rebond de 60,3% des ventes à l’étranger d’engrais qui se sont chiffrées à 2,9 millions de tonnes et une progression de 6,4% du phosphate, avec un volume de 2,2 millions de tonnes ».
A propos des exportations du phosphate et des engrais, il ressort qu’au titre du seul mois de mars elles se sont respectivement chiffrées à 918.000 tonnes et à 957.000 tonnes, en hausse de 30% et 28%.
Commentant l’évolution de l’activité des conteneurs, il apparaît que « les ports nationaux ont manipulé 348.000 EVP au titre du premier trimestre 2020, marquant ainsi une légère hausse de 1,4% », a souligné l’autorité de régulation précisant que cette activité a été marquée par un léger recul au titre du seul mois de mars de 0,6%.
Quant à l’évolution du trafic conventionnel, les chiffres ont enregistré une hausse de 7,2% du  volume des marchandises traitées, « avec un volume global de 1,1 million de tonnes, composées notamment de produits sidérurgiques (564.000 tonnes, +3,6%), du bois & dérivés (208.000 tonnes, +2,5%) », a fait savoir l’ANP.
L’ANP a relevé, en ce qui concerne la répartition des volumes des échanges par port, que les plus importantes variations ont concerné les ports de Jorf Lasfar (+14,2%, avec un volume de 9,6 millions de tonnes), Casablanca (+6%, avec un volume de 7,6 millions de tonnes), Agadir (+6,5%, avec un volume de 1,7 millions de tonnes) et Nador (+12%, avec un volume de 963.000 tonnes).
Par ailleurs, « en termes de nombre de navires, les ports nationaux ont traité 2.509 escales, en hausse de 2,7%, dont 623 escales au titre du seul mois de mars 2020 », a conclu l’agence.

Alain Bouithy
Vendredi 10 Avril 2020

Lu 656 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif