Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'UE veut la vérité sur le meurtre de Khashoggi "quel qu'en soit l'auteur"

Ankara partage ses informations avec la CIA, selon un journal turc




Le président du Conseil européen Donald Tusk a réclamé mercredi que toute la lumière soit faite sur "l'assassinat choquant" du journaliste saoudien Jamal Khashoggi au consulat d'Arabie Saoudite à Istanbul, "quel qu'en soit l'auteur".
"Le seul intérêt européen est de révéler tous les détails de cette affaire, quel qu'en soit l'auteur", a-t-il affirmé devant les eurodéputés réunis en session plénière à Strasbourg.
"C'était un crime si horrible que même la moindre trace d'hypocrisie nous ferait honte", a-t-il ajouté, appelant les députés européens à veiller à ce que "l'Europe, les Etats membres ou les institutions" s'abstiennent de tout "jeu ambigu" dans cette affaire.
"Ce n'est pas mon rôle de dire qui veut protéger les intérêts de qui ici", a-t-il souligné, sans plus de précision.
Agé de 59 ans, Jamal Khashoggi, un éditorialiste qui collaborait avec le Washington Post, a été tué le 2 octobre dans le consulat de son pays à Istanbul, où il s'était rendu pour obtenir des documents administratifs en vue de son prochain mariage, provoquant une vive émotion dans le monde entier.
Après avoir nié la mort du journaliste, le gouvernement saoudien a avancé plusieurs versions contradictoires, évoquant notamment une "rixe" ayant mal tourné. Ryad soutient désormais que le journaliste a été tué au cours d'une opération "non autorisée" dont le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane, dit "MBS", n'était pas informé.
Faisant un point sur l'enquête, le président turc Recep Tayyip Erdogan a décrit mardi un "meurtre sauvage" qui a été "planifié" pendant plusieurs jours et mis à exécution par une équipe de "15 agents".
Par ailleurs, un journal proche du pouvoir turc a rapporté mercredi que les services de renseignement d'Ankara avaient partagé avec la directrice de la CIA les éléments recueillis dans le cadre de l'enquête sur le meurtre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi.
D'après Sabah, l'un des principaux quotidiens qui publient les "fuites" turques depuis le début de l'affaire Khashoggi, les services de renseignement turcs (MIT) ont "briefé Gina Haspel sur les preuves liées" au meurtre du journaliste saoudien.
Le journal avance notamment que le MIT a "montré" à la directrice de la CIA "des images vidéo et des enregistrements audio", et "partagé" avec elle "les éléments obtenus lors de la perquisition du consulat général et de la résidence du consul d'Arabie Saoudite (à Istanbul)".
Dans les jours qui ont suivi la disparition de Jamal Khashoggi, des journaux turcs, dont Sabah, ont rapporté que les enquêteurs turcs avaient en leur possession des enregistrements vidéo et audio prouvant que Khashoggi avait été torturé, tué et démembré.
L'existence de ces documents n'a en revanche jamais été officiellement reconnue par Ankara et le président Recep Tayyip Erdogan n'en a pas fait état mardi dans un long discours sur l'affaire Khashoggi.
Selon Sabah, Gina Haspel, une espionne de carrière, turcophone et qui a pris la tête de la CIA en avril, a par ailleurs eu "des entretiens à haut niveau" à Ankara où elle a atterri mardi.
Pour leur part, les Etats-Unis ont engagé mardi la révocation des visas des Saoudiens impliqués dans le meurtre du journaliste Jamal Khashoggi, dont la dissimulation a été qualifiée de "fiasco total" par le président américain Donald Trump.
L'annulation des visas, première décision concrète annoncée par Washington à l'encontre de son allié de longue date, vise 21 personnes, qui se voient révoquer leur visa ou deviennent inéligibles à de futurs visas, a précisé Heather Nauert, la porte-parole du département d'Etat.
"Ces sanctions ne seront pas le dernier mot des Etats-Unis sur ce dossier", a averti le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo.

Jeudi 25 Octobre 2018

Lu 480 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com