Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’ONCF réalise un chiffre d’affaires en hausse de 9,3%




L’ONCF réalise un chiffre d’affaires en hausse de 9,3%
L’Office national des chemins de fer (ONCF) a réalisé, au titre de l’exercice 2019, un chiffre d’affaires global (CA) de 3,764 milliards de dirhams (MMDH), en hausse de 9,3% par rapport à l’exercice précédent.
Le CA voyageurs s’est élevé à 1,664 MMDH, en hausse de 35,3% par rapport à l’exercice 2018, alors que le CA marchandises s’est chiffré à 1,790 MMDH, soit une baisse de 4,5%, indique l’ONCF dans un communiqué sur ses résultats annuels 2019.
L’Office fait savoir que le résultat d’exploitation est de -1,03 MMDH, ajoutant que ce résultat est positif sans l’impact des dotations aux amortissements liées à la mise en exploitation des projets d’infrastructure.
Par ailleurs, rapporte la MAP, l’Excédent brut d’exploitation a atteint 929 millions de dirhams (MDH), en progression de 10,5% par rapport à l’exercice précédent, tandis que la valeur ajoutée s’est établie à 2,079 MMDH, soit une progression de 4,9%, fait savoir le communiqué, ajoutant que ces deux indicateurs ont évolué favorablement conformément aux prévisions.
Pour l’activité voyageurs, l’Office souligne qu’”Al Boraq” est une grande réussite, faisant remarquer que les statistiques relatives à la fréquentation et la satisfaction des clients sont rassurantes, et que la demande est sans cesse croissante.
Sous le signe de l’excellence opérationnelle, l’année 2019 a été riche et intense en activités et événements, fait ressortir l’Office, notant qu’il s’agit notamment de la mise en exploitation des projets structurants achevés fin 2018, notamment le train à grande vitesse “Al Boraq” entre Tanger et Casablanca, le doublet complet entre Casablanca et Marrakech, l’augmentation de la capacité et de la robustesse de la ligne Kénitra-Casablanca, ainsi que les gares “nouvelle génération”.
Parmi les faits marquants de l’année dernière, le communiqué rappelle la signature de conventions stratégiques, à savoir le protocole d’accord Etat-ONCF pour 2019-2025, l’accord de partenariat industriel entre l’ONCF et l’OCP pour la même période et la conclusion d’un partenariat ONCF-OCP-Fonds Hassan II pour le développement économique et social visant la création d’un pôle hôtelier national au Maroc.

Mardi 21 Avril 2020

Lu 407 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif