Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’OCP soutient l’implication des jeunes dans l’achèvement de l’Agenda 2030 des Nations unies




L’OCP soutient l’implication des jeunes dans l’achèvement de l’Agenda 2030 des Nations unies
Le Groupe OCP soutient pour la deuxième année consécutive la deuxième édition du World Merit Summit, une conférence internationale réunissant, du 04 au 10 août à l'Université Mohammed VI Polytechnique de Benguérir, plus de 450 jeunes leaders issus de plus de 20 pays autour de l’agenda 2030 des Nations unies, en vue d’achever les objectifs de développement durable, a annoncé, lundi, le Groupe dans un communiqué.
Cette conférence, véritable plateforme d’échange qui regroupe 450 jeunes leaders âgés entre 18 et 35 ans, se veut une tribune de sensibilisation de l’opinion publique mondiale aux enjeux de la durabilité des activités humaines, un objectif qui colle parfaitement à l’ADN d’entreprise durable porté par l'OCP, a ajouté le Groupe.
Fidèle à ses engagements en matière de développement humain, le Groupe OCP accorde un intérêt particulier à la promotion du rôle de la jeunesse et de son émulsion sociale, ainsi qu’à l’encouragement de la diversité, que ce soit au sein de son personnel ou de son écosystème et communautés bénéficiaires de ses différents programmes, a souligné la même source.
Le Groupe OCP, leader mondial des phosphates, a élaboré de nombreuses stratégies qui lui ont permis de renforcer son statut de producteur d’engrais parmi les plus durables au monde. Les exemples de cet engagement sans faille sont légion, à commencer par son outil de production qui consomme désormais 70% d’énergie produite à partir de ressources propres.
Dans cette optique, rapporte la MAP, l’OCP ambitionne d’atteindre, à l’horizon 2028, la couverture totale de ses besoins en électricité grâce à l'énergie éolienne, solaire ou à la cogénération, un procédé qui permet de récupérer l'énergie thermique dégagée lors de la production pour la convertir en énergie électrique.
Ce même souci de préservation des ressources a été pris en considération dans la gestion de l’eau. Ainsi en 2018, plus de 30% des besoins hydriques de l’OCP ont pu été couverts sans recourir à l’eau conventionnelle. L’objectif de l’OCP est de réussir à utiliser 100% d’eau non conventionnelle avant 2028.

Mercredi 7 Août 2019

Lu 878 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.