Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’OCP en Afrique, un acteur incontournable au service de l’agriculture dans le continent

Des unités de production de fertilisants ont été mises en place avec l’Ethiopie et le Nigeria




Leader mondial de la stratégie industrielle phosphatière et de l’écosystème industriel intégré, le Groupe OCP est devenu désormais un acteur incontournable qui contribue à une véritable révolution verte en Afrique.
Fort d’une grande expertise, l’OCP, dans le cadre de la politique prônée par SM le Roi Mohammed VI et visant à asseoir une coopération agissante Sud-Sud et gagnant-gagnant, n’épargne aucun effort pour mettre son savoir-faire au service de l’agriculteur africain. Un choix justifié par la fierté du Royaume d’appartenir à l’Afrique, mais également par le potentiel de croissance énorme dont recèle le continent.
Dans cette optique, rapporte la MAP, des unités de production de fertilisants ont été mises en place avec l’Ethiopie et le Nigeria, dont les bénéfices s’étendront ultérieurement à l’ensemble du continent.
Le Groupe OCP a conclu, en 2016, à cet effet, un partenariat avec l’Ethiopie de plus de 2,4 milliards de dollars, portant sur la construction d’une usine de production d’engrais, à base de potasse et de gaz d’Ethiopie ainsi que de l’acide phosphorique du Groupe.
Cette installation industrielle ultramoderne, la plus grande d’Afrique après celle de Jorf Lasfar, est destinée à mettre sur le marché une gamme de produits d’engrais personnalisés et adaptés aux besoins des cultures locales et des sols, assurant ainsi un approvisionnement fiable et abordable en nutriments des plantes pour les agriculteurs éthiopiens.
Implantée dans la région de Dire Dawa, cette unité, aux standards internationaux, assurera une capacité de production de 2,5 millions de tonnes d’intrants par an. Ce qui permettra à l’Ethiopie d’assurer son autosuffisance en engrais tout en créant des opportunités d’exportation. A cela s’ajoute un investissement supplémentaire de 1,3 milliard de dollars qui permettra à la plateforme d’atteindre une production de 3,8 millions de tonnes par an et de couvrir ainsi l’ensemble des besoins en engrais des agriculteurs du pays, qui compte environ 100 millions d’habitants.
Entièrement intégrée, l’usine sera dotée de toutes les infrastructures nécessaires: logistique, accès aux intrants, stockage et transport en proposant des engrais adaptés à des prix compétitifs aux agriculteurs locaux.
La seconde phase de ce partenariat consistera à augmenter la capacité de production de l’usine pour la porter à 3,8 millions de tonnes par an à l’horizon 2025 et permettra, ainsi, au pays de répondre à la croissance attendue de la demande à cet horizon.
Au terme de cette deuxième phase, l’usine sera composée de neuf unités, dont deux unités d’ammoniaque, une de production d’engrais, deux de production d’urée et une unité de blending et d’emballage.
Le projet prévoit également l’aménagement d’une plateforme de stockage au niveau du port de Djibouti afin d’assurer les besoins en matières premières nécessaires. Cette plateforme permettra de gérer les approvisionnements en acide phosphorique expédié du Maroc.
Ce projet, qui générera 500 emplois à temps plein durant les opérations, bénéficiera de l’intégration des ressources naturelles africaines, afin de produire à partir de matières premières des engrais destinés aux agriculteurs africains.
Avec la même motivation, l’OCP et le Fonds souverain nigérian “Nigeria Sovereign Investment Authority” se sont alliés pour le développement d’une plateforme industrielle au Nigeria pour la production d’ammoniaque et produits dérivés, ce qui contribuera à améliorer la productivité agricole et à favoriser la sécurité alimentaire et le développement rural.
Cet accord vient s’ajouter à ceux conclus, lors de la dernière visite de S.M le Roi Mohammed VI au Nigeria entre, d’une part, le Groupe OCP et, d’autre part, l’Association des producteurs et fournisseurs d’engrais du Nigeria et le Groupe Dangote Industries.
Le partenariat entre le Groupe OCP et Dangote Industries Limited permettra la création d’une plate-forme africaine intégrée de production et de distribution des engrais qui desservira la région dans son ensemble et, de là, contribuera au développement et à la modernisation du secteur agricole, à l’accroissement du rendement des terres et à l’amélioration des conditions de vie des agriculteurs africains.
Pour garantir plein succès à ce partenariat, le Groupe OCP œuvre en faveur de l’établissement d’une carte de fertilité des sols nigérians, en collaboration avec des Instituts locaux de recherche agronomique et des partenaires universitaires. Ainsi, plus de 3.000 sites le long du Nigeria ont été analysée et ont permis la conception de nouvelles formules d’engrais adaptées aux sols et aux cultures.
Une autre initiative, baptisée “Agro-booster”, est menée par le Groupe OCP. Elle consiste à appuyer les agriculteurs (fourniture de fertilisants et de semences) et à les encadrer (séances de formation).
C’est dans ce cadre que s’inscrit l’OCP School Lab, qui sera déployé au Nigeria cette année. Il s’agit d’un laboratoire-école innovant qui parcourra les régions les plus reculées du pays afin de fournir aux petits agriculteurs nigérians des informations sur le sol de leurs terres et les informer des pratiques à suivre pour en booster le rendement.
Ces différentes initiatives participeront, en outre, à la sécurisation de l’approvisionnement des agriculteurs en engrais, au développement de l’agriculture et à la promotion de la sécurité alimentaire, en droite ligne avec la vision de S.M le Roi Mohammed VI pour une Afrique prospère et constamment en développement.

Mardi 24 Juillet 2018

Lu 580 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés