Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'Espagne pourrait augmenter ses exportations de gaz vers l'Europe de 20 à 30%


Libé
Mardi 16 Août 2022

L' installation d'un compresseur supplémentaire dans les interconnexions énergétiques en France pourrait augmenter la capacité d'exportation de gaz de l'Espagne vers l'Europe de 20 à 30%, a affirmé, vendredi, la troisième viceprésidente du gouvernement espagnol et ministre de la Transition écologique et du Défi démographique, Teresa Ribera. Dans un entretien à la télévision publique espagnole (TVE), Mme Ribera a assuré que cette mesure, ainsi que l'amélioration de la logistique des méthaniers, pourraient être des solutions à court terme pour contribuer à l'approvisionnement en gaz de l'Europe, rapporte la MAP. A cette fin, la ministre a espéré mieux utiliser le port de Gijón pour envoyer des méthaniers à partir de décembre. L’Espagne se positionne en effet de plus en plus comme '’une plaque tournante’’ du gaz naturel liquéfié (GNL). Par ailleurs, la vice-présidente du gouvernement a salué les déclarations du Chancelier allemand, Olaf Scholz, qui a appelé jeudi à la construction d'un gazoduc qui permettrait au Portugal et à l'Espagne d'approvisionner le reste de l'Europe. Pour Mme Ribera, les déclarations de Scholz sont le signe que l'interconnexion gazière de l'Espagne n'est pas une question bilatérale avec la France, mais une question qui concerne d'autres pays de l'UE, invitant l'Allemagne à participer aux réunions de haut niveau qui se tiennent actuellement avec la France. La ministre de la Transition écologique a reconnu que la construction de Midcat nécessitera un "investissement très important" et a défendu la nécessité que l'infrastructure soit conçue pour une durée de vie de 30 à 50 ans au cours de laquelle, par la suite, le gaz laissera place à de l'hydrogène renouvelable dans ses canalisations. Mme Ribera a assuré que les travaux sur la partie espagnole du gazoduc pourraient être achevés en huit ou neuf mois, mais le calendrier définitif dépend également de ce que la France fera de son côté de la frontière.


Lu 1102 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS