Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’AIDSMO appelle à intensifier l’ exploration des mines stratégiques dans les pays arabes


Libé
Vendredi 30 Avril 2021

Le directeur général de l’Organisation arabe du développement industriel, de la standardisation et des mines (AIDSMO), Adel Saker, a appelé les départements chargés des richesses minières dans les pays arabes à intensifier l’exploration des mines stratégiques pour suivre les tendances du marché mondial. Une étude réalisée par l’organisation sur “Les mines stratégiques dans les pays arabes” souligne l’importance d’intensifier la recherche et l’exploration des mines stratégiques pour suivre le rythme mondial de production de ces richesses, a indiqué M. Saker, cité dans un communiqué de l’AIDSMO, relevant de la Ligue arabe et qui siège à Rabat. L’exploitation de ces mines se veut un potentiel d’investissement qui contribuerait à augmenter la valeur ajoutée du produit intérieur brut et soutiendrait les économies des pays arabes, a-t-il estimé, rapporte la MAP.

Les industries modernes sont entrées en concurrence pour obtenir des mines stratégiques utilisées dans les industries de développement technologique et industriel et dans le domaine des énergies renouvelables, constituant désormais une source de conflits mondiaux et économiques, a poursuivi le DG de l’AIDSMO, relevant la spéculation sur les marchés qui conduit naturellement à l’augmentation de la demande de ces mines et l’anticipation de prix plus élevés. L’AIDSMO vise, à travers cette étude ciblant les décideurs, les spécialistes et les travailleurs du secteur minier dans les pays arabes, à promouvoir les opportunités d’investissement minier en matière de mines stratégiques dans la région, a expliqué M. Saker.

Les mines stratégiques se trouvent dans des environnements géologiques et des régions minières spécifiques, dont la majorité sont disponibles dans les pays arabes, selon le communiqué. D’après les données disponibles, ces mines se trouvent dans quatorze pays arabes, à savoir le Maroc, la Jordanie, les Emirats arabes unis, la Tunisie, l’Algérie, le Djibouti, le Soudan, la Somalie, l’Irak, le Sultanat d’Oman, la Libye, l’Egypte, la Mauritanie et le Yémen. Cette étude a porté sur les mines stratégiques, notamment celles utilisées dans le domaine des énergies renouvelables, à savoir le lithium, le cobalt, l’indium et le tellurium. Ces mines sont employées dans la fabrication d’aimants, d’appareils de communication, de lasers, de batteries et de voitures électriques afin de réduire la pollution, ainsi que dans la fabrication d’autres produits stratégiques.


Lu 341 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS