Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’ADD lance la plateforme digitale “ startuphubmaroc.ma ”


Libé
Jeudi 5 Novembre 2020

La plateforme digitale “startuphubmaroc.ma” a été lancée par l’Agence de développement du digital (ADD), dans le cadre des efforts déployés par l’agence, ainsi que plusieurs acteursœuvrant pour le développement de l’écosystème des start-up au Maroc. L’objectif de la plateforme est de répondre, de manière progressive, aux doléances exprimées parles start-up marocaines, mais également de valoriser et d’augmenter la visibilité de l’ensemble des initiatives portées par les acteurs de l’écosystème, telles que l’accès aux mesures d’accompagnement et d’appui proposées par les institutions des secteurs publics, privés et associatifs, indique l’ADD dans un communiqué.

La plateforme digitale est conceptualisée grâce aux efforts conjugués des start-up, des incubateurs et accélérateurs, des fédérations d’entreprises, des institutions publiques, ainsi que d’organisations de coopération internationale, dans un esprit de complémentarité et de synergie avec les projets en cours d’élaboration, souligne le communiqué. “Startuphubmaroc.ma” offre à ses utilisateurs dans sa première version un référentiel des initiatives, structuré par phase de développement de la startup (idéation, amorçage, scaling, internationalisation) et par type d’initiatives (incubation, financement, espaces de coworking...), selon la même source, précisant que ce référentiel permet un accès simple et fluide aux informations relatives aux mesures d’accompagnement et d’appui proposées par les différents organismes, rapporte la MAP. Elle offre aussi un annuaire des start-up, référençant les start-up et permettant d’augmenter leur visibilité auprès des porteurs d’initiatives et des donneurs d’ordre, via une inscription volontaire et des profils 100% personnalisés, un observatoire de l’écosystème composé, ainsi qu’une carte interactive du Maroc permettant de géolocaliser les startup et les porteurs d’initiatives et d’avoir une idée globale sur leur répartition régionale.

Il s’agit également de mettre à la disposition des utilisateurs, une synthèse des statistiques de la plateforme et de l’écosystème des start-up (nombre de start-up référencées, répartition régionale des start-up, nombre des initiatives et des porteurs des initiatives), ainsi qu’une rubrique ‘Actualités et événements’ qui verra le jour prochainement. Etablissement public stratégique doté de la personnalité morale et de l’autonomie financière, l’ADD a pour mission principale de mettre en œuvre la stratégie de l’Etat en matière de développement du digital et de promouvoir la diffusion des outils numériques et le développement de leur usage auprès des citoyens.

Mazars dévoile sa nouvelle identité de marque

La nouvelle identité de la marque, «new brand identity», est le fruit d’un travail réalisé pendant deux années à travers des consultations approfondies (sondages, interviews) menées avec les associés du groupe, ses collaborateurs, ses clients et toutes les parties prenantes. « Nos principes fondateurs et nos valeurs historiques n’ont pas changé (intégrité, responsabilité et transparence) mais notre entreprise a évolué. Nous avons doublé de taille au cours de ces 10 dernières années », a souligné Mazars dans un communiqué estimant que le bon moment est donc venu pourrefléterle changement et réitérer la promesse que la marque fait à ses équipes, à ses clients et à la société. Pour Mazars, la nouvelle identité de marque, c’est plus qu’un changement de logo. Elle « reflète ce que nous sommes, ce que nous faisons, nos aspirations, notre manière de travailler avec nos clients et partenaires, l’importance que nous accordons à nos collaborateurs et comment nous agissons de manière responsable dansl’intérêt général », relève-t-on de même source, affirmant que cette nouvelle identité renforce également son sens des responsabilités dans sa profession. « Nous voulons continuer à être le bon partenaire pour nos équipes, nos clients, notre secteur et la société dans son ensemble en combinant expertise, agilité et compréhension des attentes pour apporter des réponses et des expériences inédites », précise Mazars


Lu 1180 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 24 Janvier 2022 - 19:45 Fort recul des importations des céréales

Lundi 24 Janvier 2022 - 18:48 Le dirham quasi-stable face à l'euro

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS