Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Interpellation de 96 individus pour tentative d'exportation illégale de masques




Interpellation de 96 individus pour tentative d'exportation illégale de masques
 Les services de la police judiciaire dans les différentes villes du Royaume ont interpellé, depuis le début de l'application des mesures préventives visant à limiter la propagation de la pandémie du coronavirus (Covid-19), un total de 96 individus présumés impliqués dans la possession, la confection et la vente de masques de protection non conformes aux normes sanitaires et de faux masques médicaux, ainsi que dans la tentative d'exportation illégale de ces masques.
Le nombre d'affaires traitées en ce sens par les services de sécurité nationale a atteint 53, réparties sur 15 villes, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué, faisant savoir qu'il a été procédé à la saisie de 213.511 masques de protection, dont des masques fabriqués de manière aléatoire et non conforme aux normes de sécurité, d'autres portant de fausses marques commerciales ne répondant pas aux conditions de salubrité et de sécurité et qui menacent la sécurité sanitaire des citoyens, ou encore des masques destinés à l'exportation de manière illicite saisis chez un ressortissant anglais d'origine indienne.
Les individus interpellés dans le cadre de ces affaires ont été placés en garde à vue à la disposition du parquet territorialement compétent, et ce afin de déterminer l'ensemble des actes criminels qui leur sont reprochés, poursuit la DGSN, précisant qu'il a été procédé à la saisie de tous les produits, matériaux et masques fabriqués en dehors du cadre légal et sanitaire et qui constituent une menace sérieuse et réelle pour la sûreté et la sécurité des citoyens.
Les services de sûreté nationale continuent d'intensifier leurs opérations de sécurité visant à interpeller tous les complices et participants impliqués dans ces actes criminels qui affectent la sécurité sanitaire des citoyens, conclut le communiqué.

Samedi 25 Avril 2020

Lu 433 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif