Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Intégration des droits de l'Homme dans les programmes d’alphabétisation

Un Plan d'action signé par plusieurs parties à Rabat




Intégration des droits de l'Homme  dans les programmes d’alphabétisation
Un plan d'action relatif à l’intégration de la dimension des droits de l'Homme dans les programmes d’alphabétisation a été signé mercredi à Rabat.
Signé par visioconférence entre le ministère d’Etat chargé des droits de l’Homme et des Relations avec le Parlement, l’Agence nationale de lutte contre l’analphabétisme (ANLCA) et le bureau de l’UNESCO au Maghreb, ce plan couvrant la période de juin 2020 à juin 2021 s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la convention de partenariat portant sur l’intégration de la dimension des droits de l'Homme dans les programmes d'alphabétisation au Maroc, indique un communiqué conjoint.
A cette occasion, Abdelkarim Boujradi, secrétaire général du ministère d’Etat -Département droits de l’Homme- s’est félicité de voir la promotion de l’éducation aux droits de l’Homme se concrétiser par son intégration dans les programmes d’alphabétisation de l’Agence nationale, en harmonie avec les mesures du Plan d’action national en matière de démocratie et des droits de l’Homme (PANDDH). 
Pour sa part, Golda El-Khoury, directrice du bureau de l’UNESCO au Maghreb a souligné que son organisation mettra à la disposition des partenaires toutes les ressources, expertises et expériences développées par les divers organes de l’UNESCO, en matière  d’alphabétisation, pour contribuer à la mise en œuvre de cet ambitieux plan d’action.  Aussi, les étapes du processus d’élaboration de ce plan d’action ont été mises en avant par Abdessamih Mahmoud, directeur de l’ANLCA, qui a salué l’engagement et le dévouement des cadres des trois institutions qui ont œuvré à cet aboutissement dans les circonstances exceptionnelles causées par le Covid-19.
Les signataires du plan d’action se sont accordés à mobiliser d’autres ressources, institutions et organisations gouvernementales, inter-gouvernementales et de la société civile pour la mise en œuvre du présent plan d’action dans les meilleures conditions. 
"Un hommage particulier est adressé à l’ISESCO pour son appui et son accompagnement du processus d’élaboration du plan d’action dans toutes ses étapes", a-t-il dit.  
D’ici juin 2021, un ensemble d’activités seront organisées dans le cadre du plan d’action au profit des formateurs, des alphabétiseurs, des associations partenaires et des bénéficiaires des programmes d’alphabétisation et ce, afin de permettre aux alphabétiseurs d'acquérir les mécanismes d'intégration de l'approche de droits de l'Homme dans les programmes d'alphabétisation.  
Ces activités visent à consolider les manuels et guides selon l'approche de droits de l'Homme, à incarner la culture des droits de l'Homme chez les bénéficiaires des programmes d'alphabétisation et l'exprimer en attitudes, comportements et pratiques et, enfin, utiliser les technologies modernes de la communication et de l'information et des réseaux sociaux pour promouvoir une culture des droits de l'Homme. 

Vendredi 19 Juin 2020

Lu 1196 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif