Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ils sont tous devenus des épidémiologistes et des économistes !




Ils sont tous devenus des épidémiologistes et des économistes !
Est-ce qu’un médecin du sport peut discuter l’efficacité de la chloroquine, est-ce qu’un chirurgien plasticien et esthétique, par exemple, ou des autres disciplines médicales peut expliquer le Covid-19, son fonctionnement et sa propagation ? Est-ce qu’un enseignant-chercheur spécialiste dans un domaine autre que les épidémies, la finance et l’économie peut parler du coronavirus et de ses conséquences sur l’économie nationale et évaluer les décisions économiques prises par le gouvernement ? 
En ce temps spécial de pandémie, la lutte contre la propagation du virus avait envahi les grands réseaux sociaux et les différents médias (journaux, radios et télévision), chacun contribuait à sa manière au succès du confinement, aux encouragements au corps médical. Certains ont repéré le maillon le plus faible « les habitants des quartiers populaires », et ont contribué de leur propre manière en les stigmatisant et en les responsabilisant de l’évolution de l’épidémie au Maroc. Enfin, d’autres animateurs de radio ont même osé traiter les gens qui ne portent pas un masque et des gants de toutes sortes de noms et appelé les autorités à faire usage de la force pour appliquer le confinement. Soudainement, ils ont vite changé d'avis et appellent aujourd’hui dans leurs émissions le gouvernement à accélérer le déconfinement pour sauver l’économie du pays ! 
Pendant ces deux mois de confinement, nous avons beaucoup appris de cette expérience, nous avons également vu apparaître une catégorie d’intellectuels qui aiment surfer sur les tendances et l’actualité, et ne ratent aucune occasion pour nous montrer leurs talents, même sur des sujets différents et déconnectés de leurs domaines de recherche et de compétence. J’en ai entendu pas mal, surtout à la radio. J’ai entendu des spécialistes et des analystes dans un domaine extrêmement éloigné de la finance et de l’économie vanter les décisions économiques et financières prises par le gouvernement pendant la pandémie. D’autres, dans des domaines éloignés de l’épidémiologie,s ont appelé les citoyens à porter un masque et des gants pour se protéger du virus, et leur ont expliqué comment le virus fonctionnait et s’attaquait aux poumons. A l’approche de la fin de la pandémie, ces pseudo-épidémiologistes sont tous devenus des économistes. On les entend actuellement intervenir sur les conséquences économiques de la pandémie et proposer des solutions pour faire face aux menaces économiques nouvelles et potentielles. 
Ce sont des « pseudo-épidémiologistes-économistes » qui ont traité et continuent de traiter d'un syndrome encore méconnu, pas encore suffisamment étudié, comme le Covid-19. En effet, de nombreuses questions restent à vérifier et beaucoup d’autres restent sans réponses : pourquoi les radios invitent des intellectuels non-spécialistes pour parler du virus et de la situation économique ? N'y a-t-il pas parmi nous des spécialistes de ces questions ? Enfin, pourquoi les intellectuels touchés par ce syndrome acceptent ces invitations ? 

Doctorant en sciences de gestion  

 

Par Mehdi Alauoi Mhammedi *
Mercredi 3 Juin 2020

Lu 667 fois


1.Posté par Tahri le 04/06/2020 11:01
Bel article qui met le doigt sur un mal qui ronge notre société,il est vrai que tout le monde ou presque s'érige en expert en épidémiologie,et en expert économiste spécialiste des solutions de sorties de crise.Que n'a -t-on pas lu ou plutôt survolé comme littérature insipide sur la Covid-19 , er sur les voies et moyens de s'en sortir!!!!! Tout lee monde est devenu du jour au lendemain expert en ????? Ces opportunistes prennenet les idées d'autrui ,les maquillenet et le projettent ensuite comme leur propres apports,sans sourciller, ils cherchent à se faire une place au soleil,quitte même à voler les autres,honnêtes gens,néanmoins,le temps joue en leur défaveur,car une fois leur seul et unique cartouche tirée,ils ne tireront qu'à blanc ensuite ,sans aucun effet,nul et non avenu.....

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif