LibéSPort




Zoom







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Huitièmes de finale de la Coupe de la CAF

Jeudi 29 Juillet 2010

Le FUS à un pas de la qualification

Huitièmes de finale de la Coupe de la CAF
C’est dimanche au Complexe Moulay Abdallah à 18 h 30 que le FUS de Rabat jouera son match retour comptant pour les huitièmes de finale contre l’équipe sud africaine du Supersport qui avait remporté la rencontre aller sur le score de deux buts à un. Une manche, on se rappelle, où l’arbitrage avait fait des siennes en accordant un penalty qualifié d’imaginaire et d’injuste. L’arbitre ougandais était de l’avis même de la presse sud-africaine en faveur des locaux durant toute la partie. Maintenant, les poulains de Amouta qui n’avaient nullement démérité lors du match aller, doivent oublier la première rencontre et se concentrer sur celle de dimanche. Au vu de leur prestation, la victoire est à leur portée s’ils arrivent à bien se concentrer et à éviter la précipitation et les imprécisions. Pour se qualifier au tour suivant, celui des groupes, les Fussistes ont besoin d’un petit but, de beaucoup de sang-froid et d’une bonne maîtrise du match. Il incombe au jeune cadre, Amouta qui connaît maintenant son adversaire de mener ses poulains vers la victoire .Une première dans la vie du club de la capitale très attendue par le président mais aussi par le petit public du Fath. On sait que le club de A2F souffre d’un manque atroce de public. Avec cette période estivale, on risque fort de voir évoluer les Fussistes devant quelques spectateurs. Il n’en demeure pas moins que les joueurs de Amouta sont habitués à jouer sans grand public à domicile. Ce qui sera à l’avantage des visiteurs. Cependant, le coach fussiste affiche un optimisme mesuré. « Je crois que la rencontre ne sera pas aisée. Les Sud-Africains viendront à Rabat pour défendre leur acquis de l’aller. Mais on est aussi motivés pour aller loin dans cette Coupe de la CAF. Le but que mes joueurs ont marqué à l’extérieur aura son peson d’or certainement au décompte final. Et j’espère que le public viendra nous soutenir et motiver les joueurs », a-t-il déclaré. Et d’ajouter que les erreurs du match aller seront évitées et que l’adversaire joue un football moderne et rapide mais sans agressivité. Et il faut que l’on s’en méfie bien sûr. Une victoire des Rbatis serait une lueur d’espoir dans le ciel footballistique national assombri par les multiples échecs au masculin et au féminin. Pourvu que le trio arbitral de la Guinée soit à la hauteur du match.

KAMAL MOUNTASSIR

Lu 246 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe











Inscription à la newsletter