Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Hausse quasi-généralisée des secteurs cotés




Sur les 23 secteurs représentés à la place boursière casablancaise (BVC), 18 ont clôturé l’exercice 2017 sur une note positive, selon les analystes de Crédit du Maroc Capital (CDMC). Loin, certes, de la prouesse réalisée en 2016 (+30,46%), la Bourse de Casablanca parvient tout de même à maintenir le cap, grâce à l’embellie de la quasi-totalité des valeurs stars de la cote, souligne la société de bourse dans son "Bilan annuel marché Actions 2017".
Les analystes ont indiqué, à ce propos, que cinq valeurs ont contribué, à elles-seules, à hauteur de +5,01% à la progression annuelle du Masi, qui clôture l’exercice 2017 sur une hausse de +6,39% à 12.388,82 points, à savoir: Marsa Maroc (+36,75%), Ciments du Maroc (+30,20%), Attijariwafa bank (+17,19%), Wafa Assurance (+6,45%) et BCP (+3,19%). Ils ont mis en avant, dans ce cadre, l’évolution contrastée des secteurs phares de la cote, à savoir: "Banques", "Télécommunications", "Bâtiment et matériaux de construction" et "Agroalimentaire/production", rapporte la MAP.
Ces derniers canalisent, conjointement, 71,63% de la capitalisation flottante totale, avec des poids respectifs de 34,52%, 16,77%, 14,39% et 5,95%, relève la même source, qui note un amenuisement des branches "Télécommunications"(-5,63%) et "Bâtiment et matériaux de construction" (-7,54%). Pour sa part, l’indice "Chimie" se positionne en tête de liste des variations annuelles avec une hausse spectaculaire de 216,7%, attribuable au duo SNEP (+247,4%) et Maghreb Oxygène (+30,19%), indique CDMC dans sa publication annuelle, dont copie est parvenue à la MAP.
La filière "NTI" occupe, elle, la 2ème position (+53,28%), grâce à la bonne tenue de l’ensemble des valeurs composant le secteur notamment HPS (+116,65%), suivie par la branche des "Mines" (+39,14%). Cette performance est redevable à l’embellie de l’ensemble des minières cotées, Managem en particulier, et dont le titre se hisse de 71,09% en 2017.
Du côté des baisses, le secteur "Immobilier", plombé par le trio Addoha (-23,22%), Résidences Dar Saada (-17,30%) et Balima (-4,02%), se positionne en queue avec un repli de 14,29%. L’indice "Equipements électroniques & électriques" lâche, quant à lui, 8,6%, entraîné par son unique valeur Nexans Maroc.
De même, la branche "Bâtiment & matériaux de construction" affiche une contre-performance annuelle de 7,54%, suite aux pertes accusées par le duo LafargeHolcim Maroc (-19,18%) et Afric Industries (-19,49%). A fin décembre 2017, la capitalisation globale du marché totalise 626,97 milliards de dirhams (MMDH), en enrichissement de 43,6 MMDH comparativement à l’exercice 2016, soit un rebond annuel de 7,5%.  De son côté, le volume quotidien moyen (VQM) de la BVC s’élève à 254 millions de dirhams (MDH), contre 202 MDH en 2016.

 

Mardi 9 Janvier 2018

Lu 673 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.