Libération


Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Hausse des levées brutes du Trésor de 46,2% en 2020





Les levées brutes du Trésor se sont accrues, en glissement annuel, de 46,2% à 152,6 milliards de dirhams (MMDH) au terme de l’année 2020, selon la Direction des études et des prévisions financières (DEPF). Cette hausse a concerné, particulièrement, le volume souscrit en maturités courtes qui a quasiment quintuplé à 47,3 MMDH, soit 31% des levées après 9% une année auparavant, précise la DEPF dans sa note de conjoncture de janvier 2021. De même, le volume des maturités moyennes s’est apprécié de 87,6% à 74,7 MMDH, prédominant toujours les levées à hauteur de 48,9% après 38,1% en 2019, ajoute la même source, notant que le volume levé en maturités longues s’est, en revanche, replié de 44,4% à 30,7 MMDH, représentant ainsi 20,1% des levées après 52,8% un an auparavant, rapporte la MAP.

Compte tenu des remboursements du Trésor qui ont augmenté, en glissement annuel, de 16,7% à 109,1 MMDH à fin décembre 2020, les levées nettes du Trésor ont quasiment quadruplé à 43,6 MMDH. En ce qui concerne l’encours des bons du Trésor émis par adjudication, il s’est établi à 600,7 MMDH en 2020, en hausse de 7,8% par rapport à 2019, souligne la DEPF, faisant savoir que la structure de cet encours a été marquée par le recul de la part des maturités longues de 4,9 points, prédominant, toutefois, l’encours à hauteur de 58,5% après 63,4% à fin décembre 2019. En revanche, poursuit la même source, les parts des maturités courtes et moyennes ont enregistré des hausses de 3,6 et 1,3 points respectivement, se situant à 5,5% et 36% après 1,9% et 34,7% à fin décembre 2019. La note fait en outre état d’un volume des soumissions de 336,7 MMDH au terme de 2020, en légère baisse de 0,7% par rapport à fin 2019, précisant que cette évolution recouvre le recul du volume soumissionné des maturités moyennes et longues respectivement de 11,3% et 51,2% à 142,5 MMDH et 59,2 MMDH, soit 42,3% et 17,6% du volume des soumissions après 47,3% et 35,7% l’année précédente, atténué par le raffermissement de celui des maturités courtes qui a plus que doublé, passant de 57,4 MMDH à 135,1MMDH, pour représenter 40,1% du volume des soumissions contre 16,9% une année auparavant. Au titre de l’année 2020, les taux des bons du Trésor se sont, quant à eux, inscrits en baisse comparativement à l’année 2019, enregistrant des replis compris entre 25 et 57 points de base, et ce compte tenu des baisses enregistrées, particulièrement, au deuxième et au troisième trimestres, dans le sillage de l’abaissement du taux directeur de Bank Al-Maghrib, en moyenne annuelle.

Libé
Dimanche 24 Janvier 2021

Lu 236 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.