Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Google suspend sa collaboration avec l’armée américaine




Google a mis fin à sa collaboration avec le département de la Défense américain dans un  projet intitulé MAVEN qui a pour objectif d’intégrer de l’intelligence artificielle dans des drones de l’armée afin de pouvoir prendre les décisions  susceptible d’atteindre leurs cibles sans attendre les instructions humaines.
En effet, le rôle de cette IA consiste à analyser les images transmises pour détecter des objets d’intérêt sans avoir recours nécessairement à un opérateur humain, et  ce grâce à l’expertise du géant de la recherche dans le domaine de l’intelligence artificielle. « Les gens et les ordinateurs travailleront en symbiose pour accroître la capacité des systèmes d’armes à détecter les objets. Finalement, nous espérons qu’un analyste sera capable de faire deux fois plus de travail, potentiellement trois fois plus. C’est notre objectif », déclare Drew Cukor, un cadre du département de la Défense américain au Pentagone.
D’un montant estimé à 7 milliards de dollars, selon le blog spécialisé en nouvelles technologies Gizmodo, le projet MAVEN a suscité des débats et de fortes inquiétudes parmi certains observateurs, notamment les salariés de l’entreprise de Mountain View qui ne voyaient pas d’un bon œil l’implication du géant de la recherche en IA dans des projets à caractère militaire.
Notons que des employés de Google estimés à 3000 se sont mobilisés et ont signé  une pétition pour exprimer leur mécontentement à propos du  partenariat avec le Pentagone.
Toujours selon le blog Gizmodo, Google a décidé de ne pas reconduire son contrat avec le département de la Défense américain suite à une réunion avec les employés de la firme de Mountain View. Ces derniers ont menacé de démissionner si la firme ne changeait pas d’avis concernant son engagement avec le Pentagone.
«Le contrat actuel expire en 2019 et il n’y aura pas de nouveau contrat», a déclaré la dirigeante de Google Cloud, Diane Greene selon Gizmodo.

Najib Attaoui Stagiaire
Jeudi 7 Juin 2018

Lu 578 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés