Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Gare routière Ouled Ziane: Les professionnels à la recherche du temps perdu


Libé
Dimanche 1 Mai 2022

Comme à l'accoutumée, les Casablancais sont nombreux à se déplacer à l'occasion de l’Aid Al-Fitr. Pour ce faire, ils se dirigent durant les derniers jours du mois de Ramadan vers la gare routière Ouled Ziane pour réserver leurs billets, malgré un mouvement de trafic relativement timide et un espoir qui persiste. Un scénario inhabituel pour les professionnels qui sont à la recherche du temps perdu.

Selon les professionnels du secteur, particulièrement des conducteurs d’autocars et des courtiers, la demande sur les billets demeure faible, toutefois la reprise est là après une période de crise qui a duré deux années à cause de la pandémie liée au coronavirus.

Pour si Hamid, conducteur d’un autocar qui relie Casablanca à Tanger, la demande n'atteint pas les niveaux enregistrés dans les temps ordinaires d'avant 2020, formulant le voeu de voir les réservations se multiplier durant les deux prochains jours.

Cette baisse de la demande est essentiellement due à la situation économique des uns et aux choix des autres qui préfèrent se déplacer ultérieurement, en particulier durant Aid-Al-Adha, ajoute-t-il, soulignant que le coût du carburant joue également un mauvais tour aux professionnels.

Côté voyageurs, nous avons rencontré Lalla Hada, une quinquagénaire originaire de Sebata qui a réservé son billet pour un départ le dimanche premier mai à destination de Chichawa.

"Je tiens à passer toutes les fêtes religieuses avec mon fils et mes neveux qui habitent à Chichawa", lance cette dame avec joie. Rencontrée au niveau des guichets de la gare de Ouled Ziane, au moment où elle réservait son billet-aller, Lalla Hada se rappelle des années où la gare Ouled Ziane accueillait un nombre important de voyageurs qui viennent réserver des tickets de voyages, toute destinations confondue.

Après deux années de pandémie, la vie reprend petit à petit, indique cette dame, ajoutant que l’avenir sera encore meilleur.

Un peu plus loin, Omar, accompagné de ses deux enfants vient s’informer des horaires de départ des autocars à destination de Fquih Ben Saleh.

"Nous avons décidé, ma femme et moi, de passer Aid Al-Fitr avec notre famille. Nous allons partir la veille de l’Aid. C’est une coutume que nous préservons avec force et souhaitons que nos enfants feront de même", fait-il savoir.

A l’approche de cette fête religieuse, la gare de Ouled Ziane connait d'habitude un fort mouvement, mais cette année, plusieurs facteurs ont fait que la demande est relativement faible. Toutefois les professionnels garde l'espoir de voir affluer encore plus de voyageurs durant les prochains jours.

Les longues files d'attente devant les guichets, une image qui collait autrefois à cette gare ne sont plus là, et les professionnels restent optimistes à la recherche du temps perdu.

Par Bouchra Naji (MAP)



Lu 1430 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS