Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Focus sur la place de la femme marocaine dans le numérique


Libé
Lundi 7 Mars 2022

La place de la femme marocaine dans le monde du digital a été au centre d'une conférence organisée, samedi à Rabat, par l'Observatoire marocain de la souveraineté numérique (OMSN). Les participants à cette rencontre, tenue sous le thème "Women in tech : où en est le Maroc ?", ont plaidé pour une journée nationale de la femme digitale, indique l’OMSN, dans un communiqué de presse, soulignant que la femme marocaine, qui représente un tiers du marché de l'emploi, est un des piliers de l'économie et de la société, rapporte la MAP. Les initiatives en faveur d’une plus grande implication des femmes dans l’écosystème numérique se multiplient, a noté Leila Bilrha, experte IT, conseillère de la ministre de la Transition numérique et vice-maire de la ville de Rabat, relevant qu’il faut inventer de nouveaux paradigmes. Plus diplômées et bénéficiant d'un parcours scolaire plus élargi, les femmes sont désormais un moteur de l'économie numérique, a-t-elle estimé, ajoutant que le chemin reste encore long et les opportunités sont nombreuses. Pour sa part, Hanane Ait Aissa, entrepreneure et fondatrice du Global Women Summit, a relevé que la part des entrepreneurs est intéressante mais se doit de se développer davantage, mettant en évidence la nécessité de l’accompagnement, du mentorat et du financement. De son côté, Doha Magguilej, fondatrice et CEO de Skwiq, a mis l’accent sur la nécessité d’offrir les moyens nécessaires aux jeunes talents, notamment les jeunes femmes, pour réussir. Par ailleurs, le président de l’OMSN, Mustapha Meloui, a estimé que la construction d'une souveraineté numérique efficiente passe par plus d’autonomisation économique et sociale des femmes et par la conjugaison des efforts de la totalité des talents. "Si nous voulons devenir une digital nation, le renforcement de la présence des femmes dans le secteur IT et numérique est indispensable", a-t-il expliqué, affirmant qu’à travers cette conférence, l'OMSN s'engage pleinement à plaider en faveur d'un écosystème numérique diversifié où la femme marocaine trouve pleinement sa place. L'Observatoire se veut un think tank qui réunit des experts, académiciens et chercheurs spécialisés dans le monde du digital, avec pour objectifs de fédérer l'ensemble des acteurs numériques et autres de la souveraineté numérique en tant qu'axe stratégique du Maroc, élaborer des études et des rapports autour de cette thématique et des sujets connexes en plus d'accompagner, de sensibiliser et de conseiller les organisations pour le déploiement d'une stratégie numérique.


Lu 1258 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Mai 2022 - 19:00 Le tout pour le tout de l'ONMT

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS