Facebook
Rss
Twitter








Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Flambée des transactions immobilières à Casablanca, El Jadida et Marrakech

L’IPAI recule dans les principales villes au deuxième trimestre


Au deuxième trimestre 2021, l’indice des prix des actifs immobiliers (IPAI) est ressorti en baisse en glissement trimestriel dans les principales villes du Maroc. Selon un rapport conjoint de Bank Al-Maghrib (BAM) et de l’Agence nationale de la conservation foncière, du cadastre et de la cartographie (ANCFCC), il s’est replié à Rabat, Casablanca, Marrakech, Tanger, Agadir, El Jadida, Fès, Kénitra, Meknès et Oujda. Les données recueillies au cours de cette période montrent que les transactions ont, en revanche, connu des hausses dans ces mêmes villes, à l’exception de Kénitra (-4,3), d’après une analyse des deux institutions publiques. Dans le détail, en glissement trimestriel, les prix des actifs immobiliers ont accusé un recul de 4,5% au niveau de Rabat, recouvrant des replis de 5,1% pour le résidentiel et de 2,7% pour les terrains et un accroissement des prix des biens à usage professionnel de 1,5%. En ce qui concerne les transactions immobilières, « elles ont enregistré une hausse de 14,7%, reflétant des augmentations des transactions du résidentiel de 17% et des terrains de 13,3% », note le rapport soulignant, en revanche, que les ventes de biens à usage professionnel ont reculé de 16,3%. Suite aux baisses de 5,4% pour les biens résidentiels, de 3% pour les terrains et de 7,1% pour les biens à usage professionnel, les prix ont connu une baisse de 5,4% au niveau de Casablanca. Les transactions immobilières ont, pour leur part, « enregistré une hausse de 21%, reflétant des accroissements de 29,1% pour les biens résidentiels et de 18,9% pour les terrains et une diminution de 20,8% pour les biens à usage professionnel », ont indiqué BAM et l’ANCFCC dans une note relative à l’IPAI au deuxième trimestre 2021. A noter que les prix des actifs immobiliers ont enregistré un repli de 3,4% à Marrakech. Selon le rapport, cette baisse a concerné toutes les catégories de biens : le résidentiel (-5,6%), les terrains (-2,3%) et les biens à usage professionnel (-4,6%). Du côté des transactions, il ressort des statistiques qu’elles ont connu une progression de 28,9%, en raison des hausses des ventes pour les biens résidentiels et pour les terrains, respectivement de 27,9% et de 49,1%. En parallèle, ces mêmes données révèlent que les ventes de biens à usage professionnel se sont inscrites en baisse de 6,9%. S’agissant de la ville de Tanger, « l’indice des prix a marqué un recul de 7,4%, recouvrant des baisses des prix des biens résidentiels de 8,5%, des terrains de 6,5% et des biens à usage professionnel de 6,8% », selon les chiffres publiés par les deux institutions publiques. De ces données, il ressort en outre que les transactions ont progressé de 16,1% suite à la hausse de 25,1% pour les biens résidentiels, alors que les ventes des terrains et des biens à usage professionnel ont respectivement enregistré une baisse de 12,7% et stagné. A titre de rappel, au deuxième trimestre 2021, « l’indice des prix des actifs immobiliers est ressorti en repli trimestriel de 5,4%, résultat des baisses des prix du résidentiel de 5,6%, des terrains de 5% et des biens à usage professionnel de 7,3% », selon ledit rapport. Comme nous l’avons souligné dans une précédente édition, le nombre de transactions s’est, en revanche, accru de 18,8%, suite à la hausse des ventes de 22% pour les biens résidentiels et de 29,2% pour les terrains et une baisse de 20,7% pour les biens à usage professionnel. En glissement annuel, il ressort de l’analyse de BAM et de l’ANCFCC que les prix des actifs immobiliers ont reculé de 2%, « avec des baisses de 2,3% pour les actifs résidentiels, de 1% pour les terrains et de 4,9% pour les biens à usage professionnel ». Tandis que le nombre de transactions a bondi pour toutes les catégories de biens immobiliers. 

Alain Bouithy
Mercredi 25 Août 2021

Lu 1819 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020



Flux RSS