Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Feu vert au premier fonds d'investissement crypto en Suisse


Libé
Mercredi 29 Septembre 2021

L' Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA) a annoncé, mercredi, l’approbation du premier crypto fonds de droit helvétique, réservé aux investisseurs qualifiés, et qui investit principalement en actifs cryptographiques. «La FINMA a approuvé pour la première fois un fonds suisse investissant principalement dans des cryptoactifs, c’est-à-dire des valeurs se fondant sur la blockchain ou la technologie des registres distribués», précise le gendarme du secteur financier en Suisse dans un communiqué. Il s’agit en l’occurrence du «Crypto Market Index Fund», un fonds de placement de droit suisse, de la catégorie des placements alternatifs présentant un risque particulier, détaille la même source. La distribution de ce fonds se limite à des investisseurs qualifiés. Afin que des innovations sérieuses soient possibles, la FINMA dit« appliquer les dispositions en vigueur du droit des marchés financiers de manière résolument neutre du point de vue de la technologie utilisée, selon le principe «same risks, same rules». Ce faisant, «elle veille à ce que les nouvelles technologies ne soient pas utilisées pour contourner les règles existantes et à ce que les objectifs de protection des lois financières soient préservés», note la FINMA. «Les cryptoactifs allant de pair avec des risques particuliers, la FINMA a, dans le présent cas, lié l’approbation du fonds à des exigences particuliers», souligne le communiqué, relevant que le fonds ne peut investir que dans des cryptoactifs bien établis, présentant un volume de négociation suffisamment important. De plus, les investissements doivent être effectués via des contreparties et des plates-formes établies, ayant leur siège dans un pays membre du Groupe d’action financière (GAFI) et soumises aux dispositions correspondantes en matière de blanchiment d'argent. Enfin, des exigences particulières de gestion des risques et de reporting s’appliquent aux établissements impliqués dans la gestion et la conservation des actifs.


Lu 999 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 24 Janvier 2022 - 19:45 Fort recul des importations des céréales

Lundi 24 Janvier 2022 - 18:48 Le dirham quasi-stable face à l'euro

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS