Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Face à l’EST, le WAC vise une troisième consécration continentale

Fouzi Benzarti : Toute l’équipe doit être prête et elle le sera certainement le jour j




Le Complexe Moulay Abdellah de Rabat abritera, ce soir à partir de 22 heures, la finale aller de la Ligue africaine des clubs champions entre le Wydad de Casablanca et l’Espérance Sportive de Tunis.
Une confrontation qui se veut un remake de l’édition 2011, perdue par le WAC qui, cette fois-ci, voudra à tout prix se racheter et remporter ce prestigieux trophée continental aux dépens du tenant du titre.
Un match difficile entre deux protagonistes qui se connaissent parfaitement, coachés par deux entraîneurs, le maître Fouzi Benzarti, et son disciple Mouin Chaâbani. Une première manche que les Casablancais, poussés par leur grand public, sont sommés de bien négocier en vue de forcer un probant résultat qui leur permettra d’aborder la rencontre retour dans de bonnes dispositions.
Pour ce match aller, bon nombre de joueurs de chaque camp sont sous la menace d’un second carton jaune, synonyme de finale retour manquée. Mais cela ne devra pas les empêcher de se donner à fond du fait que le moindre manquement à la tâche serait payé cash à ce niveau de la compétition.
Si l’Espérance ne souffrira d’aucune absence lors de cette finale, ce n’est pas le cas du WAC qui sera privé des services de son latéral-buteur, Mohamed Nahiri, suspendu, et qui ne devra être aligné qu’à l’ultime acte de Radès. Quant aux autres cadres de l’équipe, dont Mohammed Ounnajem, ils seront tous présents et affichent une détermination sans faille en vue d’atteindre un objectif auquel aspirent  tous les supporteurs wydadis.
La quête d’un troisième trophée en C1 reste jouable mais il faut voir sur la pelouse un grand Wydad, conquérant, prêt à saisir les moindres opportunités et vigilant pour ne pas prendre un but qui compromettrait le scénario du match retour. Toute l’équipe, en concentration depuis lundi dernier à Bouznika, est consciente de ce fait à commencer par l’entraîneur Fouzi Benzarti qui a estimé que «c’est une partie difficile à  pronostiquer». Et d’ajouter qu’«il faudrait que l’on exploite à bon escient ce match aller et surtout ne pas encaisser de but. Toute l’équipe doit être prête et elle le sera certainement le jour j ».
A noter que ce derby maghrébin sera sifflé par l’Egyptien Mohamed Gricha qui avait déjà arbitré un autre match de l’Espérance, celui des quarts de finale face aux Algériens du CS.Constantine. Il sera secondé par les referees soudanais Oueld Ahmed Ali et algérien Abdelhak Chatli.
Il convient de rappeler qu’au stade des demi-finales, le WAC avait éliminé le club sud-africain de Mamelodi Sundowns, alors que l’Espérance de Tunis avait surclassé la formation congolaise (RDC) du TP Mazembe, sachant que ce sont là les quatre équipes lauréates des dernières éditions de la Ligue des champions.

Haro sur les billets

Une marée humaine est massée devant les points de vente pour dérocher les précieux sésames afin d’assister à la finale aller de la Ligue des champions de la CAF entre le Wydad de Casablanca et le tenant du titre, l'Espérance de Tunis, a-t-on constaté sur place.
Des centaines de supporters des Rouge et Blanc ont bravé la fraîcheur de la nuit pour s’offrir une place de choix sur les longues files d’attente, avant d’être rejoints par de gros lots de «retardataires» aux premières lueurs du jour.
Pour éviter les bousculades survenues en 2017 à l’occasion de la finale contre Al-Ahly, les dirigeants du Wydad ont prévu plusieurs guichets répartis sur quatre points de vente : stade Père Jégo, stade Tessema, Complexe Mohamed Benjelloun et stade Essoukhour Essawda.
Un important dispositif de sécurité a été déployé pour assurer le bon déroulement de cette opération, avec des déviations de segments de circulation à proximité.
Un point de vente supplémentaire a été mis depuis hier à la disposition des fans au niveau du Complexe sportif Moulay Abdellah de Rabat, qui accueillera la manche aller ce soir à partir de 22H00.
Une affluence record est attendue pour cette finale inédite entre les vainqueurs des deux dernières éditions de la Ligue des champions.

Mohamed Bouarab
Vendredi 24 Mai 2019

Lu 797 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com