Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Essaouira rend hommage à ses sages-femmes




L’ISPITIS d’Essaouira vient de rendre hommage aux sages-femmes de la province à l’occasion de la Journée mondiale de la sage-femme. Une journée festive a été initiée à cet effet en partenariat avec  la délégation provinciale de la Santé sous le thème «La sage-femme entre la profession et la sagesse ». D’après Mostafa Khermoui, directeur de l’ISPITIS, l’objectif est de contribuer à la stratégie sectorielle du ministère de la Santé en matière de surveillance de la grossesse et de l’accouchement, et de concrétisation de l’engagement de l’ISPITIS pour l’amélioration de la qualité en passant par la motivation des sages-femmes praticiennes, leur implication dans l’encadrement des étudiantes, l’optimisation de l’apprentissage via l’expérience entre professionnelles et lauréates, et la valorisation du rôle prépondérant des sages-femmes dans le système de santé.
Khalid Sniter, délégué du ministère de la Santé à Essaouira, a saisi l’occasion pour mettre en exergue la contribution de ce corps médical dans l’amélioration des indicateurs de la santé maternelle et par conséquent sa participation à la réalisation des objectifs du millénaire de développement. Selon ce responsable, les efforts des sages-femmes ont permis d’une part l’amélioration  du taux d’AMS  passé à 81% , et d’autre part la diminution du taux de MM qui a régressé de 35% comparé à celui de 2010.
«Sage-femme entre profession et sagesse», «Santé reproductive : évolution des indicateurs de performance à la province d’Essaouira », tels sont les thèmes des interventions, entre autres, qui ont cadré et marqué cette journée couronnée par des recommandations appelant à l’accélération de la révision du statut réglementaire des sages-femmes, la validation officielle du référentiel des activités professionnelles de la sage-femme, la mise en place d’un Code d’éthique de la pratique du métier, la dynamisation des association des sages-femmes, le développement des mécanismes de collaboration et de coordination entre les différents intervenants, l’opérationnalisation du programme « Approche par compétences », ainsi que l’élaboration d’un référentiel des activités professionnelles.
Selon l’Organisation mondiale de la santé, près de 800 femmes et de 8000 nouveau-nés meurent chaque jour en raison de complications en grande partie évitables qui surviennent pendant la grossesse, l’accouchement ou la période post-natale immédiate. En outre, chaque année, on compte près de 3 millions d’enfants mort-nés. Un grand nombre de vies pourraient être sauvées si chaque accouchement avait lieu en présence d’une sage-femme.
Et d’ajouter que plus d’un tiers des naissances ont lieu en l’absence d’une sage-femme ou de tout autre personnel de santé qualifié.
Par ailleurs, pour atteindre les objectifs 4 et 5 du Millénaire pour le développement (OMD) qui ambitionnent d’améliorer la santé maternelle et infantile, l’OMS soutient qu’ il faut former davantage de sages-femmes si l’on veut augmenter le nombre d’accouchements en présence de personnel de santé qualifié à 95% d’ici 2015.
D’autres chiffres alarmants  avancés par l’OMS font état d’environ 287 000 décès chaque année suite à des complications liées à la grossesse et à l’accouchement, 2,9 millions de nouveau-nés meurent au cours du premier mois de vie et 2,6 millions sont mort-nés.


Libé
Lundi 15 Mai 2017

Lu 857 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito












Mots Croisés