Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Essaouira hôte du premier Congrès international des territoires innovants

Une créativité incubée qui favorise le renouvellement de la ville en respectant son histoire




Essaouira hôte du premier Congrès international des territoires innovants
 Du 26 février au 1er mars courant, Mogador a accueilli le 1er Congrès international des territoires innovants sous le thème «De la créativité en ville à la ville créative» organisé par l’Ecole supérieure de technologie d’Essaouira relevant de  l’Université Cadi Ayyad, et le Centre international de recherche et de renforcement des compétences.
Un débat pluridisciplinaire axé sur le territoire et la ville comme espace de créativité et laboratoire à ciel ouvert a été organisé lors de ce congrès qui s’est fixé comme objectif  de croiser les regards de chercheurs et de praticiens (entreprises publiques et privées, institutions étatiques, organisations non gouvernementales) sur le thème de la créativité et la ville.
Le tourisme, la culture, l’environnement,  le développement durable, les changements climatiques et l’entrepreneuriat culturel, créatif et social … des axes entre autres qui ont été abordés de manière pointue par les participants issus d’horizons scientifiques différents.
Une créativité incubée qui favorise le renouvellement de la ville en respectant son histoire, son ancrage culturel et artistique, et son patrimoine, et peut-être, son appartenance au réseau «Villes créatives» au sens de l’Unesco, est le modèle espéré par les initiateurs de ce carrefour de réflexion.
«Créativité, innovation et territoire : quelle lecture pluridisciplinaire ?», «Créativité en développement durable et changements climatiques : quelle réalité pour quels enjeux ?»,  « Les facteurs de succès de l’entrepreneuriat féminin : regards croisés chercheurs-praticiennes», «L’innovation et la démarche créative», «Tourisme et créativité en périphéries urbaines : ‘’bricolages" urbains et co-productions», tels ont été les thèmes abordés par les tables rondes du congrès  qui a prévu aussi des sessions parallèles axées sur plusieurs thèmes tels que  «Ecosystème d’innovation et outils d’agir entrepreneurial», «Gouvernance territoriale, question d’échelle et de vision», «Agriculture, forêts et changements climatiques», «Tourisme durable et tourisme responsable : vers un nouveau modèle de créativité».
Le congrès a été couronné par la signature de conventions de partenariat et la présentation de projets innovants par  la  Junior Entreprise EST Essaouira.
L’ouverture du congrès s’est déroulée avec la participation d’André Azoulay, conseiller du Roi, du ministre de l’Aménagement du territoire, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la Ville, du président de l’Université Cadi Ayyad du gouverneur de la province d’Essaouira, du directeur de l’Ecole supérieure de technologie d’Essaouira, et du représentant de la Fondation Friedrich Neumann.

Abdelali Khallad
Mercredi 6 Mars 2019

Lu 964 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com