Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Essaouira : L'impunité alimente la «siba» et la criminalité


A.K
Mardi 31 Janvier 2012

Elle est mariée, mère d'un enfant, et habitant le quartier des lagunes à Essaouira. Khadija Lahsioui est venue rencontrer «Libé» pour déplorer le fait d’avoir gelé ses plaintes déposées contre ses agresseurs visiblement décidés à lui rendre  la vie infernale.
Après une première plainte déposée le 29 aout 2011 et restée sans suite, la dame vient d'être victime d'une nouvelle agression le 17 janvier 2012 à l’intérieur de son foyer dont l'inviolabilité garantie par la Constitution a été transgressée par un individu qui, d'après sa plainte, a attaqué sa maison à 4 heures avec des jets de  pierres, provoquant ainsi une grande panique au sein de sa famille toujours traumatisée par cet acte criminel.
La dame, plaintes et photos à l'appui, précise qu'il s'agit de la deuxième agression dont elle est victime depuis août 2011. Deux hommes dans une Mercedes dont elle a identifié le matricule, l'ont saisie et tabassée violemment avec un bâton tout en la menaçant. Une agression  qui lui a occasionné blessures et fractures et 25 jours d’invalidité selon un certificat médical qui lui avait été remis par les services sanitaires.
Cinq mois après, les accusés impunis courent toujours, et reviennent à la charge en l’attaquant dans son propre domicile. La victime qui vit dans un climat d'insécurité totale, demande justice et réclame son droit à la sécurité et à la protection de sa vie et ses biens. On se croirait au temps de la siba!  


Lu 716 fois


1.Posté par untel le 31/01/2012 13:32
Ce n'est pas un cas isolé, la Police ne fait son travail qu'a moitié!! les filles sont poursuivis en voitures, les dealers restent toujours sur place après maintes dépositions et pétitions,pareil les salons de coiffure et les cafés shisha: Le citoyen n'est pas en sécurité au Maroc, sauf s'il doit se défendre lui même......comme à la jungle.

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS