Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Erdogan appelle les Palestiniens "à l'unité" après sa rencontre avec Haniyeh


Libé
Dimanche 21 Avril 2024

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a appelé samedi les Palestiniens "à l'unité" après sa rencontre à Istanbul avec le chef du Hamas, Ismaïl Haniyeh.

Les deux responsables se sont retrouvés plus de deux heures et demie durant au palais de Dolmabahce, pour leur première rencontre officielle depuis le début de la guerre à Gaza, en octobre dernier.

M. Haniyeh était accompagné notamment de Khaled Mechaal, l'un des principaux dirigeants du Hamas et, côté turc, le ministre des Affaires étrangères Hakan Fidan et le chef des services de renseignements (Mit) Ibrahim Kalin ont assisté à l'entretien.


Selon les images diffusées par la présidence turque, M. Erdogan a accueilli avec chaleur ses hôtes.
Le chef de l'Etat turc a toujours réfuté les termes employés par Israël et ses alliés à l’encontre du Hamas et le considère, comme un mouvement de libération.

"Il est vital que les Palestiniens agissent dans l'unité dans ce processus; la réponse la plus forte à Israël et le chemin vers la victoire passent par l'unité et l'intégrité", a-t-il déclaré selon un communiqué de la présidence turque publié à l'issue de la réunion.


Après les tensions récentes entre Israël et l'Iran, M. Erdogan a également souligné "l'importance d'agir de façon à conserver l'attention sur Gaza".

La visite des responsables du Hamas à Istanbul intervient alors que le Qatar, dont la médiation piétine, dit vouloir "réévaluer" son rôle entre Israël et le Hamas.


Malgré ses liens étroits avec ce dernier, Ankara en a été écarté jusqu'à présent.
Le ministre israélien des Affaires étrangères Israël Katz a fustigé cette rencontre: "Alliance des Frères musulmans : viols, meurtres (...) Erdogan, honte à toi !" a-t-il lancé sur le réseau X, dans un message en anglais et en turc.


"Ce sont les autorités israéliennes qui devraient avoir honte. Ils ont massacré près de 35.000 Palestiniens, pour la plupart des femmes et des enfants", a de son côté réagi sur X le porte-parole du ministère turc des Affaires étrangères, Öncü Keçeli.


M. Haniyeh était arrivé vendredi soir à Istanbul, l'un de ses lieux de résidence depuis 2011, où il ne s'est rendu officiellement qu'une seule fois, en janvier, depuis le début de la guerre à Gaza.

Il avait alors rencontré le chef de la diplomatie turque avec lequel il s'est encore longuement entretenu mercredi à Doha.


A cette occasion, a rapporté M. Fidan, les représentants du Hamas lui "ont répété qu'ils acceptent la création d'un Etat palestinien dans les frontières de 1967" donc, implicitement l'existence de l'Etat d'Israël, "et de renoncer à la lutte armée après la création de l'Etat palestinien".

"Le Hamas n'aura alors plus besoin d'avoir une branche armée et continuera d'exister en tant que parti politique", avait détaillé M. Fidan qui s'était dit "heureux de recevoir un tel message".


Cette visite de M. Haniyeh intervient au moment où le Qatar, qui assume un rôle pivot dans les négociations entre Israël et le Hamas, a dit vouloir "réévaluer" son rôle et alors que les négociations pour arracher une trêve et la libération des otages israéliens piétinent.


Les négociateurs qataris ont été particulièrement froissés par les critiques israéliennes et celles de certains démocrates américains.

La Turquie pourrait en profiter pour tenter de reprendre la médiation.


Cependant, Sinan Ciddi, chercheur associé à la Fondation pour la défense des démocraties (FDD), à Washington, se montre circonspect et ne prédit à M. Erdogan qu'un rôle "très limité", au côté d'autres médiateurs, en raison du rejet qu'il suscite de la part d'Israël.

"Erdogan ne sera pas le bienvenu", affirme-t-il en rappelant que le président turc a comparé Benjamin Netanyahu à "un nazi" et qualifié Israël "d'Etat terroriste". "Tout au plus pourrait-il être appelé à passer des messages entre les négociateurs palestiniens et Israël", estime-t-il.

M. Erdogan a reçu en fin de journée le ministre égyptien des Affaires étrangères, Sameh Choukri.
Il a souligné la nécessité pour les pays musulmans "de travailler ensemble" pour "réduire les tensions entre Israël et l'Iran afin d'éviter que l'ensemble de la région ne sombre dans une spirale de conflit", selon un communiqué de la présidence.


Lors d'un entretien dans la matinée avec M. Fidan, les deux ministres avaient insisté sur les moyens de faire parvenir l'aide humanitaire à la population de Gaza, soulignant la "gravité" de la situation dans le territoire palestinien.


"Les événements récents (entre Israël et l'Iran, ndlr) ont détourné l'attention de la communauté internationale des conditions tragiques à Gaza", a déploré M. Choukri.
M. Fidan a estimé pour sa part que "les autres pays ne devraient pas dire que (la situation) ne concerne que le Moyen-Orient. Tout ce qui concerne la Palestine affecte les lignes de fractures mondiales".


Lu 455 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe










L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    





Flux RSS
p