Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Élaboration des politiques publiques : Enjeux de la communication




La communication lors de l’élaboration des politiques publiques est importante mais délicate. Les fonctionnaires aux différents niveaux de la hiérarchie sont confrontés à quatre contraintes principales caractérisant le secteur public par rapport au secteur privé : environnement plus complexe et instable, restrictions juridiques et formelles supplémentaires, procédures plus rigides et produits et objectifs plus divers. Ces contraintes impliquent que les ministres qui communiquent sur les intentions et les objectifs des politiques publiques sont confrontés à des problèmes de communication spécifiques, tels que des interférences politiques et médiatiques intensives, le besoin de communication avec les usagers des services publics et des contraintes de calendrier et de budget plus strictes.
Il existe un intérêt croissant concernant le rôle de la communication publique dans les processus de la prise de décision en général et plus particulièrement la communication au stade de la préparation de cette décision. Le principe directeur à cet égard est qu’à toutes les phases du processus d’élaboration des politiques publiques, le processus de communication publique devrait être analysé et géré, pas seulement à l’occasion de l’annonce de nouvelles décisions ou politiques publiques. Cela signifie que la communication est un processus qui doit accompagner tout le cycle des politiques publiques, allant de l’élaboration à l’exécution et l’évaluation. Par exemple, la communication doit être orientée sur la base de certaines finalités et vers certains résultats. Le problème est que la prise en considération du management de la communication dans cette phase de décision publique n’est pas bien instituée et que la plupart des approches continuent à travailler avec un concept de communication en tant que transfert d’information ou en tant qu’expéditeur qui essaie de persuader les différents destinataires. Par contre, la communication dans cette phase d’élaboration de la décision est principalement développée dans le contexte du secteur privé. Ainsi, se posera la question éternelle de savoir si et dans quelle mesure les modèles de gestion du secteur privé sont transférables au secteur public surtout avec le développement des nouveaux modèles du New Public Management (NPM).
Il faut reconnaître que le transfert d’approches, de modèles et de méthodes du secteur privé vers le secteur public est en partie possible dans la mesure où il est tenu compte des caractéristiques spécifiques du secteur public ainsi que des éléments déterminants de l'environnement.
Au sein du secteur public, la communication en phase d’élaboration de la décision publique est importante, mais elle est également sensible en raison de l'environnement plus complexe et instable du secteur public, de ses influences politiques et des changements sociétaux en termes de besoins en services publics. Les caractéristiques légales et procédurales des actions d’administrations publiques donnent lieu à de soi-disant produits semi-finis sur lesquels les administrations communiquent.
Une différence importante entre le secteur public et le secteur privé réside dans le fait que les organisations publiques luttent non seulement pour l'efficacité et la performance, mais également pour les valeurs démocratiques.
Ces deux concepts peuvent être contradictoires. Par exemple, si aucune information publique de communication de masse (tracts, annonces dans les journaux) n'est autorisée à être diffusée au cours de la phase d’élaboration, les ministres communiquent sur les politiques publiques qui n'ont pas encore été adoptées par le Parlement, ce qui peut entraver la mise en œuvre de cette politique. Cependant, efficacité et démocratie ne sont pas toujours contradictoires.
Actuellement, la communication publique ne se limite pas au transfert d’informations ou la persuasion des destinataires (usagers). Il s'agit de plus en plus d'un outil utilisé par plusieurs acteurs pour créer un sens dans les processus de la prise de décision publique. On peut parler de transition du « sens du management » au « management du sens ».
La transition récente de l’administration publique vers un mode de gouvernance axé sur le citoyen et impacté par les règles des marchés; c’est-à-dire un changement du gouvernement vers la gouvernance, est un élément important du nouveau contexte de la pratique des administrations publiques.
Cette situation crée un sérieux défi à la « publicité » ou du champ public d'un organisme étatique. En particulier, les changements actuels des entreprises et établissements publics dans les objectifs, les structures, les fonctions, les normes et les utilisateurs de biens et services publics tendent à en réduire le caractère public; voir, par exemple, l’érosion des distinctions public-privé («partenariats public-privé»), la diminution du rôle socioéconomique, la réduction de la composition des destinataires de services, l’aggravation des conditions de responsabilité et la baisse de la confiance du public. Il convient de noter que les entreprises publiques doivent distribuer des produits neutres sur le plan commercial et être réservées dans les débats de société dans la mesure où elles sont censées soutenir la politique de leurs ministères de tutelle.
En conclusion, la réussite des politiques de réformes de l’administration marocaine, dans le cadre de ses nouvelles missions d’efficacité, d’efficience et de performance du service public nécessite un effort colossal pour regagner la confiance des citoyens, des partenaires sociaux et privés. Cette confiance reste tributaire de l’approche participative ascendante, accompagnée impérativement d’une intégration efficace de la communication publique dans toutes les phases du processus des politiques publiques, surtout dans sa phase d’élaboration.


Par Elhazziti Mohammed Anouar
Mercredi 15 Mai 2019

Lu 519 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com