Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Effondrement d’une maison à Marrakech : La version du ministère





L’effondrement d'une maison à Sidi Youssef Ben Ali (préfecture de Marrakech) serait dû au non-respect des normes techniques de la construction, a indiqué le ministère de l’Habitat et de la Politique de la ville.
"Suite à l’effondrement partiel de la maison qui a fait trois morts d'une même famille et trois blessés légers, une commission composée des différents services compétents, présidée par le wali de la région de Marrakech-Safi, s’est déplacée sur les lieux pour prendre les mesures nécessaires et urgentes", a indiqué le ministère dans un communiqué.
Cette commission a effectué une enquête à ce sujet qui a révélé que la maison, partiellement effondrée, ne figure pas sur la liste des maisons objets du programme d'habitat menaçant ruine à Sidi Youssef Ben Ali (deuxième tranche), a précisé le communiqué, ajoutant que les habitants n’ont jamais déposé de plainte auprès des autorités locales ou services concernés.
Selon l’enquête, la maison a été construite en 1962 en béton armé et l’effondrement serait dû au non-respect des normes techniques de la construction, a fait savoir le ministère.
Suite à cette enquête, il a été décidé d’effectuer une expertise préliminaire, par un bureau d’études spécialisé, de cette maison et celles avoisinantes comme mesure préventive et d'ordonner l'évacuation et la démolition par les services communaux compétents.
Il a été également décidé de continuer l’opération de démolition par une société compétente et de prendre les mesures nécessaires lors de l’expertise, pour éviter tout risque sur l'entourage de cette maison.

Libé
Samedi 25 Février 2017

Lu 555 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés