Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

E-Paiement: Le Conseil de la concurrence appelle à mettre fin à la pratique de facturation "non justifiée"

Une pratique qui va à l’encontre des efforts de développement de la digitalisation de l’économie nationale et obère le pouvoir d’achat des consommateurs


Libé
Mardi 31 Octobre 2023

Le Conseil de la concurrence a appelé à mettre fin à la pratique de facturation "non justifiée" aux clients et usagers, suivie par certains partenaires d’opérateurs économiques lors des paiements en ligne.

"Dans le cadre des efforts entrepris pour promouvoir une concurrence libre et loyale dans différents secteurs d’activités économiques recourant au paiement en ligne de leurs factures via internet, le Conseil de la concurrence a publié en date du 16 mai 2023 un communiqué par lequel il a considéré que la pratique de facturation des clients et usagers suivie par certains partenaires d’opérateurs économiques, des frais de service, est non justifiée économiquement", explique le Conseil dans un communiqué.

Le Conseil a ainsi invité les entreprises et institutions concernées à mettre fin à cette pratique "qui va à l’encontre des efforts de développement de la digitalisation de notre économie et obère le pouvoir d’achat des consommateurs", rapporte la MAP.

Plusieurs séances d’échanges et des réunions de coordination ont été tenues notamment avec les opérateurs et les institutions concernés par la pratique susmentionnée, en coordination avec les autorités de tutelle et de régulation sectorielle, en vue de garantir la conformité de leurs activités aux dispositions législatives en vigueur en la matière, fait savoir l’instance.

Ces efforts ont permis d’aboutir à la cessation de la pratique de facturation aux clients, des frais de service injustifiée par les partenaires des entreprises opérant dans le secteur des télécommunications, les établissements d’enseignement privé, les entreprises gestionnaires déléguées et les régies de distribution d’eau et d’électricité ainsi que l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE).

Cette démarche a permis également d’obtenir l’engagement par d’autres services de l’Etat à mettre fin à ladite pratique à partir de l’année 2024, et ce pour des considérations liées à la programmation budgétaire annuelle.

Le Conseil de la concurrence souligne par ailleurs la réactivité et la coopération constructive de l’ensemble des parties prenantes pour trouver des solutions adéquates, notamment les autorités de tutelle et de régulation des secteurs concernés, les opérateurs économiques et institutions émettant des factures avec paiement via internet, le Groupement professionnel des banques du Maroc, les banques, et les établissements de paiement.

Et de noter qu’afin de consolider les actions précitées et promouvoir une concurrence saine et loyale dans les marchés numériques au Maroc, tout en veillant à la protection des consommateurs, le Conseil de la concurrence assurera un suivi régulier desdits marchés.


Lu 1090 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP











Flux RSS
p