Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Driss Lachguar : Il est grand temps de mettre fin aux agissements électoralistes afin de doter les consultations électorales de la crédibilité nécessaire

L’USFP est en parfaite santé et la vie interne du parti se porte on ne peut mieux




Driss Lachguar : Il est grand temps de mettre fin aux agissements électoralistes afin de doter les consultations électorales de la crédibilité nécessaire
Dans un entretien accordé au site d’information «Le360.ma», le Premier secrétaire du parti de la Rose, Driss Lachguar, a tenu à rappeler que l’USFP ne cesse de clamer la nécessité de réviser le système électoral pour faire face à la corruption et mettre fin à toutes les pratiques électorales malhonnêtes consistant à l’instrumentalisation de la religion et à l’utilisation de l’argent et de la bienfaisance suspecte pour acheter des voix. Le dirigeant ittihadi a, dans ce sens, fait savoir qu’il devait rencontrer le ministre de l’Intérieur, mercredi dernier, avec d’autres leaders de différents partis politiques pour discuter de ce sujet et qu’il devait également faire part des conclusions de cette rencontre à la Commission politique et institutionnelle du parti, mais aussi au groupe parlementaire et aux membres du Bureau politique. 
Concernant la commémoration du Quarantième jour du décès de Si Abderrahmane El Youssoufi, Driss Lachguar a expliqué qu’il s’agissait d’une manifestation symbolique pour rendre hommage à un symbole de la nation. «Nous comptions organiser une cérémonie d’hommage qui serait à la hauteur des honneurs dont Si Abderrahmane est des plus dignes et à laquelle auraient été  invités les amis du défunt dans les mondes arabe et occidental mais malheureusement, les mesures dictées par l’état d’urgence sanitaire en ont décidé autrement», a souligné le dirigeant du parti de la Rose, avant de rappeler que tous les organes de presse de l’USFP ont publié, mercredi dernier, des éditions spéciales entièrement dédiées au défunt pour commémorer le Quarantième jour de son décès. 
Le Premier secrétaire a, par ailleurs, souligné que l’état d’urgence sanitaire ne permet également pas de réunir le Conseil national du parti mais qu’il a décidé d’organiser des réunions par visioconférence avec les membres du Conseil national des différentes régions du Royaume. «Les communiqués publiés à l’issue de toutes ces réunions démontrent formellement que l’USFP est en parfaite santé et que la vie interne du parti se porte on ne peut mieux», a-t-il tenu à préciser. Et de louer les efforts des Ittihadis qui, selon lui, ont été très actifs durant la période de confinement en représentant le parti dans de nombreux débats et conférences et en constituant une vraie force de proposition.
Evoquant le dernier rapport d’Amnesty International, le dirigeant du parti de la Rose a d’abord tenu à rappeler que l’USFP a été derrière la création de la plupart des organisations des droits de l’Homme au Maroc, avant de préciser qu’il existe aujourd’hui plusieurs zones d’ombre dans les méthodes employées par certaines organisations mondiales des droits de l’Homme dans l’élaboration de leurs rapports, souvent dictés par des agendas n’ayant aucun lien avec la défense des droits de l’Homme et qui servent les intérêts de certains pays et leurs relations internationales. «Je ne comprends pas comment ces organisations ne condamnent pas les violations des droits de l'Homme les plus graves dans les quatre coins du monde, notamment les pires génocides perpétrés en Asie, en Amérique latine ou en Afrique et ne s’intéressent qu’à certaines affaires banales sans même présenter des preuves étayant leurs rapports et leurs accusations tendancieuses», a-t-il souligné.
Le Premier secrétaire a enfin tenu à mettre en garde contre l’acharnement systématique et continu de ces organisations contre les intérêts du Maroc et a appelé à faire face à toutes les conspirations visant notre pays et toutes les tentatives dont la finalité est de porter atteinte à l'image du Royaume.

Mehdi Ouassat
Mercredi 15 Juillet 2020

Lu 770 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif