Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Partenariat pour l’introduction d’une technologie 
de chauffage intelligente sur le marché africain 
Le Groupe Marita, holding marocain actif dans les secteurs industriel, de services et de l’énergie, et Enpetrol Energi Turkey, ont signé un accord de partenariat pour l’introduction sur le marché africain d’une technologie de chauffage intelligente utilisant la nanotechnologie, selon le site PRLog.org.
Le Groupe Marita introduira ainsi pour la première fois, au Maroc et dans le continent africain, un tissu créé pour chauffer notamment les maisons, les unités d’énergie et autres lieux en remplaçant les éléments chauffants existants, pour une fraction du coût, précise la même source.
Le holding marocain affirme qu’avec la technologie de chauffage intelligente, “nous pouvons avoir des murs intelligents, des planchers intelligents, un radiateur sans liquide pour les maisons et les entreprises, à un coût raisonnable et efficace”.
Enpetrol est une société internationale d’ingénierie, de fabrication et de construction spécialisée dans le pétrole et le gaz, le pétrole et la pétrochimie, la production d’électricité et les projets de construction d’installations industrielles.
A rappeler que le groupe Marita et le géant américain Triton Solar, un conglomérat industriel établi au New Jersey (Etats-Unis), avaient annoncé récemment la conclusion d’un partenariat pour le développement du marché africain en matière de stockage d’énergie.
Les deux groupes visent, à travers ce partenariat, à vendre, développer et doter  le continent africain de nanotechnologie pour le développement d’une nouvelle génération de batteries lithium-ion.

Le Conseil de gouvernement adopte un accord-cadre de 
coopération avec le Congo dans le domaine de l’énergie 
Le Conseil de gouvernement, réuni jeudi à Rabat, a adopté le projet de loi N° 18.50 portant approbation de l’accord-cadre de coopération dans le domaine de l’énergie entre le gouvernement du Maroc et le gouvernement de la République du Congo, a indiqué le porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi.
Présenté par le ministre délégué chargé des Affaires africaines auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, cet accord vise à développer et consolider les relations de coopération entre les deux pays dans le domaine de l’énergie solaire, des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique, précise M. El Khalfi dans un communiqué lu lors d’un point de presse tenu à l’issue de la réunion du Conseil de gouvernement. 
L’accord a aussi pour objectif de créer un cadre définissant les principes et les formes de coopération entre les deux pays afin de développer le secteur de l’énergie dans les domaines y afférents. 

Libé
Lundi 16 Juillet 2018

Lu 276 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito












Mots Croisés