Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Inauguration de la liaison aérienne Mascate-Casablanca
Les ministres marocain et omanais du Tourisme ont organisé, lundi soir à Casablanca, une cérémonie pour célébrer l’inauguration, la veille, de la première liaison aérienne directe Mascate-Casablanca.
La cérémonie a été présidée par le ministre marocain Mohamed Sajid et son homologue omanais Ahmed Bin Nasser Al-Mahrezi, en présence d’ambassadeurs de pays arabes, d’acteurs économiques et de professionnels des secteurs du transport aérien et du tourisme. Les deux ministres se sont félicités de l’initiative d’Oman Air pour répondre aux demandes grandissantes de ses clients désireux de partir à la découverte du Maroc, pour le bien des excellentes relations fraternelles et de la promotion de l’industrie touristique dans les deux pays. Ils ont renouvelé leur appel aux compagnies aériennes arabes de tisser des partenariats solides entre elles, de manière à renforcer leur positionnement et faire face à la concurrence de plus en plus rude dans le domaine du transport aérien. La compagnie Oman Air a lancé, dimanche, son premier vol entre Mascate et Casablanca à raison de quatre fréquences hebdomadaires (dimanche, lundi, mercredi et vendredi). Le vol, d’une durée de 8 heures et 50 minutes, partira de Mascate à 01h20, arrivant à 07h10 pour ensuite décoller de Casablanca à 08h20, le vol de retour numéro WY172 aura une durée de 7 heures et 50 minutes arrivant au nouveau terminal des passagers de l'aéroport international de Mascate à 19h15. Oman Air est actuellement en train de mettre en place un programme d'expansion de flotte et de réseau, qui permettra à la compagnie aérienne d'exploiter, d'ici à 2022, environ 70 avions vers 60 destinations.

Coopération maroco-congolaise
Le Conseil de gouvernement, réuni récemment sous la présidence du chef du gouvernement Saad Eddine El Otmani, a approuvé un projet de loi portant approbation d'un accord-cadre de coopération dans le domaine de l'agriculture et de l'élevage entre le Royaume du Maroc et la République du Congo, signé le 30 avril 2018 à Brazzaville, a indiqué le ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement et la Société civile, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi.
Présenté par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, le projet de loi N° 48-18 vise à fixer un cadre précis pour les fondements et les modalités de mise en œuvre de la coopération maroco-congolaise dans les domaines de l’agriculture, de l’élevage et de leurs activités y afférents dans les deux pays.
Ce projet de loi permet également au Maroc et au Congo de prendre les mesures législatives dans ces domaines de coopération, a souligné le porte-parole du gouvernement.

Libé
Vendredi 6 Juillet 2018

Lu 439 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés