Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Colloque

Les travaux du premier Colloque sur la société civile et la lutte contre les drogues se sont ouverts, mardi au siège de la région Casablanca-Settat, avec la participation d'associations et de représentants des départements concernés.
Initié par le ministère chargé des Relations avec le Parlement et la société civile en partenariat avec la région Casablanca-Settat et le Conseil de la ville sous le thème "La société civile et la lutte contre les drogues: réalités et défis", ce colloque s'inscrit dans le cadre de la célébration de la Journée mondiale de lutte contre la drogue et la toxicomanie
La cérémonie d’ouverture de cette rencontre a été marquée par la signature de conventions de partenariat entre le ministère, d'une part, et le Collectif national de lutte contre le tabagisme et les drogues, l'Association des médecins d’Al-Bernoussi, l'Association Al-Azhaar Aïn-Sbaâ, le Réseau associatif de lutte contre les drogues, l'Association marocaine des victimes de l'usage des drogues et la Fédération marocaine de lutte contre le tabagisme et les drogues, d'autre part. 

Fès

Le service préfectoral de la police judiciaire de Fès a ouvert, mardi à Fès, une enquête judiciaire sous la supervision du parquet compétent pour élucider les tenants et aboutissants d'une affaire de coups et blessures à l'arme blanche entraînant la mort, impliquant une femme âgée de 36 ans.
Selon un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), les services de la préfecture de police de Fès avaient retrouvé, mardi dans la journée, la dépouille d'un individu âgé de 26 ans à Hay Lamsalla à Fès, avec un coup profond au niveau du thorax ayant conduit à son décès immédiat, tandis que les enquêtes et les investigations ont permis l'arrestation de la prévenue dans la scène du crime. 
La mise en cause a été placée en garde à vue à la disposition de l'enquête menée sous la supervision du parquet compétent, en vue de déterminer tous les tenants et aboutissants de cette affaire, ajoute la même source.  

Casablanca

Un nouveau think tank, baptisé ‘’Le Cercle des patriotes’’, une entité indépendante qui regroupe des Marocains, animés par ‘’l'amour de la patrie’’, sera lancé prochainement, lors d’une cérémonie officielle à Casablanca.
‘’Animés par l'amour de la patrie, des dizaines de Marocains se sont rassemblés au Cercle des patriotes pour mieux servir leur pays et enrichir, par leurs contributions, les débats et réflexions autour des voies possibles que le Maroc pourrait emprunter pour atteindre les objectifs d'équité, de justice sociale et d'émancipation citoyenne, lit-on dans un communiqué des auteurs de cette initiative. 
Le think tank annonce, en outre, qu’elle œuvrera pour ériger ''un modèle viable de société'' et proposera ''des alternatives pragmatiques'' aux grandes transformations de la société marocaine.

Libé
Jeudi 5 Juillet 2018

Lu 182 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés