Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Laâyoune
Le service préfectoral de la police judiciaire de Laâyoune a arrêté, dimanche, trois individus, dont deux aux multiples antécédents judiciaires, pour leur implication présumée dans un réseau criminel soupçonné de vol d'une somme d'argent de 150.000 dirhams d'une personne près d'une agence bancaire. Les services de la sûreté nationale avaient reçu le 18 juin une plainte de la victime qui a retiré la somme volée d'une agence bancaire, indique la DGSN dans un communiqué, précisant que les enquêtes sur le terrain, appuyées par les expertises techniques, ont permis d'identifier et d’arrêter les suspects.
Les perquisitions menées dans la demeure des trois mis en cause ont permis la saisie d'une partie de la somme volée, d’une voiture achetée à partir des revenus générés du vol et de deux voitures additionnelles, dont une a été utilisée pour délester la personne de son argent et pour fuir la scène du crime. Les mis en cause ont été placés en garde à vue. Les recherches et les investigations se poursuivent pour appréhender un quatrième individu suspecté de complicité dans ces actes criminels, conclut le communiqué.

Marrakech
Les services sécuritaires de Marrakech ont procédé récemment au quartier Al Massira, à la cité ocre, à l'interpellation d'une personne faisant l'objet d'un avis de recherche au niveau national pour trafic de drogue dure. Cette arrestation intervient suite à une opération conjointe entre les services sécuritaires de la préfecture de police et les services de la Direction régionale de la surveillance du territoire nationale, indique un communiqué de la préfecture de police de Marrakech. La même source ajoute que cette opération a permis d'interpeller le mis en cause en flagrant délit de possession d'une capsule de cocaïne et de trois téléphones portables. Une autre perquisition d'un autre domicile à Hay Mohammadi, s'est soldée par la saisie d'une somme d'argent et l'arrestation de 4 personnes présumées complices, dont deux arrêtées en flagrant délit de possession de plaquettes de chira.  Le prévenu et les deux personnes ont été placés en garde à vue. L'enquête se poursuit pour arrêter le fournisseur et d’éventuels complices.

 Kénitra
 La délégation provinciale de la Santé de Kénitra a salué les efforts déployés par les cadres de l'hôpital El Idrissi, tout en condamnant les comportements irresponsables de certains usagers. Dans ce sens, elle rappelle l’incident du 15 juin courant (Aid El Fitr), quand l'accompagnateur d'un patient a endommagé plusieurs appareils biomédicaux et des portes et vitres, une attitude accompagnée d'insultes, d'agissements irresponsables et d'intervention violente, créant un climat de peur au sein de l'établissement avant l'arrestation de l'agresseur. Soulignant l'exaspération profonde du personnel de l'hôpital à l'égard de ces comportements honteux, le communiqué note que la délégation provinciale œuvre pour assurer le fonctionnement général de l'établissement et pour rénover le service des urgences et le doter du matériel nécessaire, afin d'améliorer les services, en attendant l’inauguration du nouvel hôpital, dont les travaux sont en cours.

Mercredi 27 Juin 2018

Lu 206 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito












Mots Croisés