Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Le dirham s'apprécie de 0,68% face au dollar
Le dirham s'est apprécié de 0,68% vis-à-vis du dollar et s'est déprécié de 0,41% par rapport à l'euro au cours de la période allant du 31 mai au 06 juin 2018, selon les indicateurs hebdomadaires de Bank Al-Maghrib (BAM).
Les réserves internationales nettes sont restées, d'une semaine à l’autre, quasiment inchangées à 229 milliards de dirhams (MMDH), indique BAM, précisant qu'au cours de la même période, aucune opération d’adjudication n’a été réalisée sur le marché de change.
Concernant ses interventions sur le marché monétaire, Bank Al-Maghrib indique avoir injecté un montant de 56 MMDH sous forme d’avances à 7 jours sur appel d’offres et 3 MMDH accordés dans le cadre du programme de soutien au financement de la TPME, notant que le montant total des interventions ressort à 59 MMDH.
Du 31 mai au 06 juin, le taux interbancaire s’est quasiment stabilisé à 2,27% et le volume des échanges s’est établi à 4 MMDH après 4,3 MMDH, une semaine auparavant, ajoute la Banque centrale. Lors de l’appel d’offres du 6 juin (date de valeur le 7 juin), Bank Al-Maghrib a injecté un montant de 57 MMDH sous forme d’avances à 7 jours.
S'agissant des indicateurs boursiers, le MASI s’est déprécie de 0,9%, cumulant ainsi une contre-performance annuelle de 0,9% depuis le début de l'année, relève la même source, ajoutant que le volume global des échanges s’est chiffré à 1,3 MMDH contre 1 MMDH la semaine dernière.
Sur le marché central, le volume quotidien moyen s'est chiffré à 131,3 millions de dirhams contre 206,2 MDH une semaine auparavant et les opérations de blocs ont totalisé 685,2 MDH.

Un hommage rendu aux professionnels du secteur de la pêche à Tanger 
Le nouveau port de pêche de Tanger, inauguré jeudi par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, est un hommage rendu aux professionnels du secteur, a souligné Mohamed El Mouden, président de la Rabita Ezzahani du commerce du poisson-Tanger. Ce port est le premier au Royaume à disposer de telles infrastructures et installations, a ajouté M. El Mouden dans une déclaration à la presse à l'occasion de l’inauguration de ce port, notant que ce port met à la disposition des professionnels tous les équipements et maillons essentiels dans la chaîne de production et de commercialisation du poisson.
Mettant en exergue la position stratégique de cette nouvelle infrastructure portuaire, M. El Mouden a souligné que ce projet participera à l’organisation du secteur et delà à l’amélioration des conditions de travail et de vie de milliers de professionnels. Le port de pêche de Tanger comprend 1.167 mètres linéaires d'ouvrages de protection, 2.537 mètres linéaires de quais d'accostage et d'appontement, 11 ha de bassin et 12 ha de terre-pleins. Il abrite des fabriques de glace, des entrepôts frigorifiques, une unité de gestion des contenants normalisés, des magasins pour les armateurs et mareyeurs, des locaux pour les professionnels de la pêche artisanale, de la pêche côtière et de la pêche hauturière, une halle aux poissons de la pêche côtière et hauturière et une autre pour les produits de la pêche artisanale, un chantier naval, des ateliers de réparation navale et des bâtiments administratifs.

 

Libé
Lundi 11 Juin 2018

Lu 221 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés