Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Kénitra
Le service préfectoral de la police judiciaire de Kénitra a arrêté, dans les premières heures de vendredi, deux individus pour leur implication présumée dans une affaire de possession et de trafic de drogue et de psychotropes.
Un communiqué de la DGSN indique que les mis en cause, dont l'un faisait l'objet d'un avis de recherche national pour formation de bande criminelle, ont été interpellés à bord d'une voiture de location en provenance de Tanger, précisant que les perquisitions effectuées dans le coffre du véhicule ont permis la saisie de 1.295 comprimés psychotropes de type "ecstasy" ainsi que d'autres comprimés psychoactifs. Les suspects ont été placés en garde à vue tandis que l'enquête se poursuit afin de déterminer la source et la destination des psychotropes et d'identifier d’éventuels complices. 

Ahfir
La Direction de l'Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) de la région de l'Oriental a rassuré le consommateur sur la qualité et la salubrité des viandes rouges contrôlées à l’abattoir d’Ahfir dans la province de Berkane.
Dans un communiqué, la Direction régionale de l’Office indique que contrairement à des informations véhiculées par des réseaux sociaux relatives à l’abattage des animaux malades au niveau de l’abattoir municipal d’Ahfir, ''les viandes contrôlées par l’ONSSA et portant des estampilles sont salubres et ne présentent aucun danger sur la santé du consommateur''.
Le contrôle est assuré d'une manière régulière par une équipe vétérinaire relevant du service vétérinaire de Berkane. La même source, précise que le contrôle comprend l’examen ante-mortem sur pied des animaux avant l’abattage et l’examen post-mortem des carcasses. Les carcasses reconnues salubres sont estampillées’’, conclut le communiqué.

Salé
La police judiciaire de Salé a procédé, jeudi matin, à l’arrestation de six individus, dont deux filles, pour leur implication présumée dans un réseau criminel s’adonnant au vol sous la menace à l’arme blanche. Agés entre 25 et 36 ans, les mis en cause aux multiples antécédents judiciaires ont été arrêtés dans la région de Bouknadel, suite aux investigations ayant suivi deux vols sous la menace à l'arme blanche, commis dans la matinée par les prévenus et dont ont été victimes une assistante administrative au sein de la sûreté nationale et une fonctionnaire à Salé.
Selon la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), ces individus, qui utilisaient une voiture de location pour commettre leurs forfaits, ont été interpellés en possession de deux coutelas et d'effets personnels appartenant à leurs victimes, précise la même source. Ils ont été placés en garde à vue.

Libé
Lundi 7 Mai 2018

Lu 192 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés