Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Nador

La Fondation Mohammed VI pour la Protection de l'environnement a organisé, mardi à Nador, des activités extra-muros dans la marina d'Atalayoune visant à sensibiliser les enfants relevant des Eco-écoles labellisées Pavillon Vert sur l'importance de la protection de l'écosystème marin.
Cette initiative, qui s'inscrit dans le programme d'éducation, a permis à une trentaine d’élèves issus de neuf Eco-Ecoles situées à proximité de la lagune Marchica, d'observer et d'assimiler les modalités de fonctionnement des nurseries artificielles à poissons (biohuts), immergées dans la lagune de Marchica.
Les élèves étaient accompagnés d'une trentaine de jeunes reporters pour l’environnement (JRE), issus d'un programme introduit au Maroc par la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’environnement en 2002 et qui vise à encourager les lycéens de 12 à 18 ans, à enquêter, sous l’encadrement de leurs professeurs sur une thématique liée à leur proche environnement (déchets, eau, énergie, agriculture, villes, littoral, biodiversité).

Fès

Deux ateliers artistiques destinés à sensibiliser les jeunes des établissements scolaires aux effets néfastes du tabagisme et de la drogue ont été organisés mardi à Fès.
Initiée par l’Association ‘’Toi et Moi’’, en partenariat avec les directions régionales des ministères de la Santé et de l’Education nationale, cette initiative vise à encourager les élèves, dans le cadre d’une approche culturelle et artistique, à mener des actions d’animation sur les effets destructeurs de la consommation du tabagisme et des stupéfiants.
Les deux ateliers artistiques présentent des tableaux qui jettent la lumière sur les effets néfastes de la cigarette et des drogues au niveau social et leurs relations avec certains problèmes sociaux, a-t-elle ajouté. Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du programme de l’Association ‘’Toi et Moi’’, élaboré avec l’appui de la région Fès-Meknès.

Accidents

Vingt personnes ont été tuées et 1.643 autres blessées, dont 57 grièvement, dans 1.297 accidents de la circulation survenus en périmètre urbain durant la semaine allant du 26 mars au 1er avril.Ces accidents sont principalement dus au défaut de maîtrise et au non-respect du Code de la route indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).
En ce qui concerne le contrôle et la répression des infractions, les services de sûreté ont enregistré 43.155 contraventions et rédigé 14.550 procès-verbaux soumis au parquet, alors que 28.605 amendes à l'amiable ont été recouvrées, précise le communiqué.
La DGSN souligne par ailleurs que les sommes perçues ont atteint 6.376.225 dirhams, faisant état de la mise en fourrière municipale de 5.571 véhicules, de la saisie de 8.783 documents et du retrait de la circulation de 196 véhicules.

Jeudi 5 Avril 2018

Lu 259 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés