Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Accident
Neuf personnes sont mortes alors que six autres ont été blessées à différents degrés dans un accident de la route survenu jeudi vers 7h du matin sur la route provinciale reliant les communes de Biougra et d'Aït Amira au niveau du Douar Rjila, a-t-on appris auprès des autorités locales de la province de Chtouka Aït-Baha. Cet accident est dû à une collision entre une camionnette de transport d'ouvriers agricoles et un car de transport de passagers, a précisé la même source.
Les autorités locales ainsi que les services de la Gendarmerie Royale et de la Protection civile sont intervenus pour prendre les mesures nécessaires, ajoute-t-on, faisant savoir que les blessés ont été transportés à l'hôpital provincial de Chtouka Aït-Baha pour recevoir les soins nécessaires. Une enquête a été ouverte par les autorités compétentes pour élucider les circonstances de cet accident.  

Arrestation
Il a été procédé, en étroite coordination avec la DGST, à l’arrestation, lors de deux interventions distinctes, de huit individus pour leur implication présumée dans une affaire de trafic illicite de lampes torches shocker et d’usurpation d’identité. Un communiqué indique que la première intervention, menée conjointement avec les éléments de sûreté d’Essaouira et d’Agadir, a permis l’interpellation de quatre individus en possession de 132 lampes susceptibles de menacer la sécurité des personnes et des biens, précisant que ces lampes ont été saisies lors de perquisitions menées dans des magasins à Inezgane et Aourir.
La seconde opération, menée par la PJ de Meknès, a permis l’arrestation de quatre individus, fait savoir la même source, ajoutant que l’un des prévenus usurpait l’identité d’un policier pour faciliter la commercialisation de ces lampes. L'opération a permis aussi de saisir 68 lampes de la même catégorie. Les huit mis en cause ont été placés en garde à vue.

Vendredi 30 Mars 2018

Lu 214 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés