Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Incinération
Une importante quantité de drogue d’une valeur de 320.865.260 dirhams a été détruite par incinération à la décharge de Médiouna, sous la supervision du parquet de Casablanca. Dans une déclaration à la presse, le directeur provincial de la douane à Nouaceur, Bachir Fadel, a précisé que cette quantité de drogue a été saisie durant les deux années écoulées au point de transit des voyageurs à l’aéroport international Mohammed V.
Cette quantité de drogue saisie par les services de douanes, en coordination avec les autres services de sécurité, comprend notamment 320 kg de cocaïne, 95 kg de kif, 13 kg de chira (résine de cannabis) 522 cartouches de cigarettes et 440 kg du «mouaassal», qui serait un mélange de tabac, «jus» de fruits et des fleurs préparées dans des huiles et des épices, pour fumer la chicha, a-t-il ajouté. La saisie de ces substances interdites est le fruit des efforts conjugués, déployés par les éléments de l’administration des douanes et les autres services de sécurité à l’aéroport international Mohammed V.

Arrestation
La brigade de police judiciaire de Salé a arrêté, mardi à Salé, sur la base d'informations précises fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire national, quatre individus pour leur implication présumée dans une affaire relative au trafic de drogue et de psychotropes.
Selon un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), deux parmi les prévenus ont été arrêtés au niveau du barrage de police installé à l'entrée de la ville de Salé dans la direction de Bouknadel alors qu'ils comptaient remettre 3.920 comprimés psychotropes  aux deux autres suspects, qui ont été également interpellés pour leur liaison avec ces actes criminels.
Les deux mis en cause ont été placés en garde à vue.

Agression
Les services compétents relevant de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) mènent de minutieuses recherches et investigations afin d'identifier l'individu apparaissant dans une vidéo diffusée sur Internet le montrant en train d'agresser sexuellement une fille, et pour déterminer l'heure et le lieu où cet acte criminel a été commis.
Dans un communiqué, la DGSN indique que ses services ont été alertés par la circulation sur la toile d'une vidéo d'une durée de 55 secondes montrant un individu, d'une vingtaine d'années, qui tentait de déshabiller une fille contre son gré, alors qu'une troisième personne filmait ces actes criminels à l'aide d'une caméra numérique.

Jeudi 29 Mars 2018

Lu 194 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés