Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Berrechid

Les éléments de la police judiciaire du district de Berrechid ont arrêté, jeudi, un individu âgé de 22 ans, pour son implication présumée dans une tentative de braquage par effraction d’une agence commerciale relevant de la poste, a indiqué la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).
Les services de sûreté de Berrechid ont été avisés par téléphone par un citoyen qui a constaté l’intrusion par effraction d’individus dans une agence commerciale de la poste, ce qui a nécessité l’intervention des patrouilles de police opérant dans le secteur, a précisé la DGSN dans un communiqué. Le mis en cause a été interpellé en flagrant délit de vol à l’intérieur de l’agence et une barre métallique utilisée dans l’effraction a été saisie, d'après la même source.
Le mis en cause a été placé en garde à vue et les recherches de terrain et les expertises techniques sont toujours en cours pour vérifier si d’autres complices sont impliqués dans cet acte criminel.

Casablanca

La police judiciaire du district de Hay Hassani à Casablanca a saisi 96 kg de chira (résine de cannabis), et procédé à l'arrestation de trois mis en cause, indique-t-on de source policière.
La drogue était saisie  dans un véhicule à bord duquel circulaient les trois individus, précise la préfecture de police de Casablanca, dans un communiqué parvenu jeudi à la MAP.
L’opération menée par la police a débouché également sur la saisie chez les trois trafiquants présumés d’une somme d’argent et de cinq téléphones portables, utilisés pour contacter leurs clients, ajoute-t-on de même source.
L’un des trois prévenus, âgés respectivement de 31,35 et 36 ans, fait l’objet d’un mandat d’arrêt national pour trafic de drogues. Les trois individus ont été placés en garde à vue dans l’attente de les déférer devant le parquet compétent, qui supervise l’enquête.

Earth Hour

En tant que monument emblématique du Maroc, la Mosquée Hassan II de Casablanca participera à la 11ème édition de la Earth Hour, en éteignant ses lumières non essentielles samedi de 20h30 à 21h30, indique un communiqué du Fonds mondial pour la nature (WWF). Earth Hour est un événement international initié par le WWF et qui consiste à éteindre les lumières et débrancher les appareils électriques non essentiels pour une durée d'une heure afin de promouvoir l'économie d'électricité et, par conséquent, la réduction des émissions de gaz à effet de serre et la lutte contre le réchauffement climatique.
Onze ans après la première édition qui a eu lieu en 2007 dans une seule ville, à savoir "Sydney" en Australie, l’événement est aujourd’hui le plus grand mouvement mondial de mobilisation pour la planète. L’édition 2017 de Earth Hour a connu la participation de 187 pays, 7000 villes et 3400 monuments tels que la Tour Effel et Big Ben.

Samedi 24 Mars 2018

Lu 284 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés