Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Béni-Mellal
Le service préfectoral de police de Béni-Mellal a procédé, mercredi, à l’arrestation d'un individu de 19 ans pour son implication présumée dans une tentative de vol par effraction à l'intérieur d'une agence bancaire. La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) indique dans un communiqué que les services  de police de Béni-Mellal ont fait le constat mardi d'une tentative de vol par effraction d'une agence bancaire de la ville, précisant que l'observation de l'état des lieux a révélé que le suspect a arraché, la nuit, une partie de la porte vitrée et a essayé, en vain, l'effraction du coffre-fort du guichet automatique. L'enquête menée par le service préfectoral de la police judiciaire, soutenu par l'expertise scientifique et technique, a permis l'identification de l'auteur de cet acte criminel et son arrestation, ajoute la même source. Le mis en cause a été placé en garde à vue.

Rabat
Un agent de police a été agressé à l'arme blanche lors de l'exercice de ses fonctions au niveau d'un rond-point à Yaâcoub El Mansour à Rabat, a-t-on appris, mercredi, auprès de la Préfecture de police de Rabat.
Selon les premiers éléments de l'enquête, un individu, souffrant de troubles mentaux, a surgi derrière le policier et, sans raison apparente, lui a asséné un coup de couteau au dos, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué.
Le policier, de grade gardien de la paix, a été aussitôt transféré au Centre hospitalier universitaire (CHU) Ibn Sina de Rabat pour recevoir les soins nécessaires, ajoute la même source. Le mis en cause a été placé en garde à vue à la disposition de l'enquête judiciaire.

Arrestation
Les services de la préfecture de police de Marrakech ont arrêté, le week-end dernier, quatre filles, dont deux mineures, pour leur implication dans une affaire de vol sous la menace de l'arme blanche. Selon une source sécuritaire, les accusées ont attaqué une trentenaire au marché du quartier de Bab Doukkala, sis à la Médina de Marrakech, avant de s’emparer de son téléphone portable et de sa veste en cuir.
Marrakech. Après avoir reçu une plainte de la victime, les éléments de l’unité d’intervention ont mené   des investigations qui ont permis d'arrêter les mises en cause, peu après l'incident, qui ont été identifiées par la victime. Les suspectes majeures ont été placées en garde à vue, alors que les deux mineures ont été placées sous contrôle judiciaire.

Vendredi 9 Mars 2018

Lu 388 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés