Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Casablanca
La ville de Casablanca abrite, le 23 février courant, son premier Forum sur la propreté urbaine, dans le but d'améliorer la qualité des prestations de la collecte et du nettoiement.
"La salubrité, la propreté et le civisme sont l'affaire de tous et l'implication de tous les acteurs (élus, citoyens, société civile) est nécessaire pour réussir le challenge d’une ville propre", expliquent les organisateurs, qui ont retenu comme slogan "Nous sommes tous concernés".
La première édition, co-organisée par Casa Prestations (société de développement local) et l’Université Hassan II, connaîtra la participation des instances ministérielles, institutionnelles, universitaires, ainsi que les acteurs privés et de la société civile. Les organisateurs espèrent "émettre des recommandations concrètes et applicables" en vue de résoudre cette problématique, à la lumière d’une "démarche participative" et d’une "action commune".

Temara
La brigade nationale de la police judiciaire de Temara a procédé au démantèlement d'un réseau criminel spécialisé dans le vol de voitures et la falsification de leurs documents.
Un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) indique que le principal suspect, aux antécédents judiciaires, a été interpellé à bord d’une voiture portant de fausses plaques d’immatriculation, notant que des documents de transfert de propriété, des accessoires ainsi que des clés de plusieurs marques de voitures ont été trouvés dans le véhicule en question.  Les perquisitions effectuées dans le parking de l’immeuble où réside le suspect ont permis la saisie d'une autre voiture portant de fausses plaques d’immatriculation et qui faisait l'objet d'un avis de recherche pour vol, ajoute la même source.
Les enquêtes et les investigations menées ont révélé que le mis en cause s’activait dans le cadre d'un réseau criminel spécialisé dans le vol de voitures et la falsification des plaques d’immatriculation et des numéros de châssis en complicité avec le propriétaire d’un atelier de tôlerie, qui a été également interpellé après la découverte dans son atelier de dix voitures volées à Témara, Salé et Mehdia.

Oujda
Les services de la préfecture de police d'Oujda ont arrêté, en l'espace de 48 heures, un total de 644 personnes pour leur implication présumée dans différents crimes et délits. Selon un communiqué de la préfecture de police d’Oujda, quelque 553 personnes ont été interpellées en flagrant délit et 91 autres faisant l’objet de mandats de recherche au niveau national pour leur implication dans des activités criminelles.
La même source précise que les investigations menées à cet effet ont permis la saisie notamment de 21 kg de chira, 80 g d'héroïne, 16 comprimés psychotropes, 17 grammes de cannabis, 456 bouteilles de boissons alcoolisées de contrebande outre des armes blanches, des téléphones portables et une motocyclette.
Pour ce qui est du contrôle de la sécurité routière, les services sécuritaires ont rédigé 803 contraventions et mis à la fourrière municipale 47 véhicules et 27 motos pour non-respect du Code de la route.

Samedi 17 Février 2018

Lu 194 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito












Mots Croisés