Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Salé
La brigade de la police judiciaire de la ville de Salé a démantelé, samedi soir, sur la base d'informations précises fournies par les services de la Direction générale de surveillance du territoire, un réseau criminel spécialiste dans l'émigration clandestine.
Les procédures de l’enquête ont permis l’arrestation de quatre suspects, à savoir deux organisateurs de l’émigration clandestine, un chauffeur et un marin, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN). 
L’enquête a permis aussi la découverte de 21 candidats à l’émigration clandestine, dont quatre femmes et deux enfants, entassés dans un appartement situé dans le quartier de Sidi Moussa à Salé, précise la même source. Les investigations ont révélé, en outre, que les membres de ce réseau criminel ont regroupé les candidats issus de plusieurs villes marocaines dans l’appartement, en attendant de les transporter à partir de la côte de la ville de Salé à l'aide d'une embarcation qui a été saisie, et ce en contrepartie d’un montant estimé à 12.000 DH pour chaque candidat. 

Cocaïne
Une quantité de 2 kg et 110 gr de cocaïne, emballée dans 95 capsules, a été extraite des intestins d'un ressortissant nigérian au Centre hospitalier universitaire Ibn Rochd CHU de Casablanca, a-t-on appris auprès de la préfecture de police de cette ville.
Soupçonné de trafic de cocaïne, le suspect, âgé de 39 ans, avait été arrêté jeudi dernier par les éléments de la police de l'aéroport international Mohammed V de Casablanca à son arrivée à bord d'un vol en provenance de Sao Paulo, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).
Le mis en cause a été ensuite transféré au CHU Ibn Rochd, où il a subi une opération chirurgicale pour extraire les capsules de cocaïne, après avoir été pris d'un malaise provoqué par l'éclatement d'une capsule contenant de la drogue dans son estomac, ajoute le communiqué, précisant que le prévenu a été placé à l'unité des soins intensifs du service de chirurgie générale de cet établissement.

Fès
Une campagne de sensibilisation à la sécurité routière sera organisée, du 12 au 18 février courant à Fès, dans le cadre de la célébration de la semaine régionale et la Journée nationale de la sécurité routière.
Cette campagne qui se déroulera au niveau des principaux carrefours, des établissements scolaires et les gares de la ville, cible le grand public notamment les piétons, les élèves, les chauffeurs et les conducteurs professionnels.
Initiée par la direction provinciale de l'équipement, du transport, de la logistique et de l’eau sous le thème "La sécurité routière, éducation et conduite", cette initiative porte notamment sur l’organisation d’ateliers en faveur des enfants et la distribution de dépliants sur le sujet.
Au programme également de cette manifestation, un concours de dessin, une campagne de don de sang, la projection d’un film sur la sécurité routière et des ateliers sur les premiers secours avec la contribution du Croissant-Rouge marocain outre des visites aux victimes des accidents de la circulation. 

Libé
Lundi 12 Février 2018

Lu 253 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Mots Croisés