Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Tanger

Les éléments de la police, en coordination avec les services de la douane, ont déjoué, vendredi soir au port de Tanger-Med, une tentative de trafic d'une quantité de 40 kg de chira (résine de cannabis).
Suite à une opération de contrôle par scanner, les éléments de la brigade conjointe de la police et de la douane ont mis la main sur cette quantité de drogue, soigneusement dissimulée dans la carrosserie d'un camion de transit international routier (TIR), qui se dirigeait vers l'un des ports espagnols, a souligné une source policière.
Le chauffeur et son assistant ont été remis à la police judiciaire de Tanger pour complément d'enquête, sous la supervision du parquet général compétent.

Casablanca

La brigade de la police judiciaire du district de Aïn Sebaâ-Hay Mohammadi à Casablanca a arrêté, vendredi après-midi, un multirécidiviste pour son implication présumée dans une affaire de coups et blessures à l'arme blanche ayant entraîné la mort de la victime.
Selon les premiers éléments de l'enquête, le mis en cause (30 ans) est entré en conflit, mardi dernier, avec une personne qui était en compagnie d'une fille et d'un autre individu, avant d'attaquer violemment la victime à l'aide d'une arme blanche, provoquant sa mort juste après son transfert aux urgences du CHU Ibn Rochd de Casablanca.
Les premières investigations ont permis d'appréhender l'accompagnant de la victime qui était en état d'ivresse avancée, ainsi que la fille soupçonnée d'avoir une relation extraconjugale avec celui-ci. 

Errahma

Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Casablanca ont procédé, vendredi après-midi, à l'arrestation de 4 individus, dont 2 femmes pour leur implication présumée dans une affaire d'homicide volontaire, participation et non révélation de crime selon un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN). 
L’affaire remonte au 16 décembre dernier lorsque deux personnes, aux antécédents judiciaires, ont violemment agressé, à l'arme blanche, la victime et son frère au quartier Sidi Maârouf 5 dans l'arrondissement relevant  du district de la police d'Al Fida, avant que la victime ne rende l'âme dans une clinique à Casablanca. 
Les enquêtes et investigations ont permis leur localisation dans la ville d'Errahma aux environs de Casablanca, en compagnie de deux femmes, qui étaient au courant de cet acte criminel, souligne la DGSN. Ils ont tous été placés en garde à vue.

Libé
Lundi 5 Février 2018

Lu 284 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés