Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Fès

28 anciens détenus porteurs de projets générateurs de revenus au niveau de la ville de Fès, ont bénéficié mercredi de financements d’un coût global estimé à 459.323 DHS.
Des équipements professionnels, financés par la Fondation Mohammed VI pour la réinsertion des détenus, ont été ainsi remis aux bénéficiaires lors d’une cérémonie. Cette initiative s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la politique de la Fondation relative à l’intégration des ex-détenus dans leur environnement socioéconomique et professionnel. Il s'agit du 7ème groupe de détenus à profiter de cette initiative après avoir bénéficié de formations dans de nombreux métiers au sein de la prison locale de Bourkayaz.
Il a été procédé, en outre, à la remise des certificats à de nombreux pensionnaires qui se sont distingués dans leurs études ou dans leurs formations. La prison locale de Bourkayaz de Fès dispose d’une dizaine d’ateliers de formation dans divers métiers.

Marrakech

Le service préfectoral de la police judiciaire de Marrakech a procédé, en coordination avec la Brigade nationale de la police judiciaire et sur la base d'informations précises fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire, à l'interpellation mardi d'un individu aux antécédents judiciaires qui faisait l'objet de plusieurs avis de recherche pour trafic de drogue et détention d'arme à feu sans autorisation.
Cette interpellation intervient dans le cadre des recherches continues menées par les services sécuritaires suite au démantèlement le 4 mars dernier d'une bande criminelle et l'arrestation de cinq de ses membres à Marrakech et à la commune rurale Oulad Hassoun, en possession d'importantes quantités de boissons alcoolisées et de drogues, ainsi que d'armes blanches, de fusils de chasse non autorisés et d'un montant de 370 millions de centimes.
Le prévenu, considéré comme le cerveau de cette bande criminelle, a été placé en garde à vue et les investigations se poursuivent avec trois autres individus appréhendés en compagnie du mis en cause.

Accidents

Dix-sept personnes ont été tuées et 1.828 blessées, dont 76 grièvement, dans 1.384 accidents de la circulation, survenus en périmètre urbain durant la semaine allant du 20 au 27 novembre courant, a indiqué, mardi, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).
Ces accidents sont principalement dus au non-respect du Code de la route et à l'inadvertance des piétons et des conducteurs.
Concernant les opérations de contrôle et de répression en matière de circulation et de roulage, les services de sûreté ont fait état de 50.935 contraventions, de 17.267 procès-verbaux soumis au parquet et du recouvrement de 33.668 amendes transactionnelles.
Les sommes perçues ont atteint 6.962.450 dirhams, selon la DGSN qui a fait état de la mise en fourrière municipale de 6.168 véhicules, la saisie de 10.814 documents et le retrait de la circulation de 285 véhicules.

Jeudi 30 Novembre 2017

Lu 405 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés