Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Tanger

Les éléments de la sûreté nationale et de la douane du port Tanger Med ont mis en échec, jeudi matin, une opération de trafic d'une importante quantité de drogue dure et de téléphones portables, saisie à bord d'un autocar de transport international de voyageurs en provenance de Bruxelles. Les opérations de fouilles menées par les services de sûreté ont permis la saisie de 15,100 kg de cocaïne, de 10,300 kg d'héroïne et de plus de 864 téléphones portables, ainsi que de 117 unités de pièces détachées de téléphones portables de contrebande, qui étaient dissimulés dans les bagages à bord de l’autocar conduit par un chauffeur de nationalité européenne, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).
Le conducteur de l’autocar et ses assistants ont été placés en garde à vue pour les besoins de l'enquête menée par la brigade de la police judiciaire sous la supervision du parquet compétent, en vue d’identifier l’ensemble des personnes impliquées dans cette tentative de trafic de drogue dure et de téléphones portables, ajoute le communiqué.

Campagne

La 15-ème campagne nationale de lutte contre la violence faite aux femmes a été lancée vendredi. Elle se poursuivra jusqu'au 20 décembre et a pour objectif d’approfondir le débat sur le phénomène de la violence faite aux femmes dans les lieux publics ainsi que d’élaborer des propositions et des plans d’action régionaux pour aboutir à un espace sans violence. Le programme de cette campagne nationale placée sous le signe de "La violence à l’égard des femmes dans les espaces publics", comprend la diffusion de spots publicitaires, via la télévision et la radio, et l’organisation de colloques nationaux et régionaux, ainsi que d’autres activités, précise le communiqué. Prendront part à cette initiative, menée en partenariat avec plusieurs acteurs locaux et établissements, les conseils de ville de Rabat, Casablanca et Marrakech, fait savoir la même source, citant aussi le partenariat avec les deux chaînes de télévision nationale, la SNRT et 2M.

Fès

Les services de police du district de Bensouda à Fès ont arrêté, jeudi matin, un élève de 17 ans qui a agressé la veille une enseignante au collège Abdelkrim Daoudi.
Selon les premiers éléments de l'enquête, l’élève a asséné à l’enseignante, et à l’intérieur même de la classe, plusieurs coups au visage, nécessitant son évacuation à l’hôpital pour recevoir les soins, a indiqué la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué, soulignant que les services de police ont réussi à interpeller jeudi matin le suspect au domicile familial au quartier Bensouda. Le mineur a été placé sous surveillance policière à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet, selon le communiqué.

Samedi 25 Novembre 2017

Lu 840 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés